Congo- B : la France conditionne une aide de 135 millions d’euros au programme du FMI

0

Le ministre français de l’économie et des finances, Bruno Le Maire, a annoncé vendredi 13 avril, que son pays était prêt à accorder au Congo-Brazzaville, une aide de 135 millions d’euros sous réserve de la conclusion d’un programme de soutien avec le Fonds monétaire international (FMI).

« C’est comme ça qu’on apportera de la visibilité au programme de désendettement », a justifié le ministre français. « La France aide les Etats membres de la Zone franc dans leurs stratégies mises en œuvre et portant notamment sur le désendettement, les réformes structurelles, la diversification de l’économie et la lutte contre  la corruption », a-t-il ajouté au cours de la conférence de presse ayant marqué la fin de la réunion des ministres des Finances de la zone franc, tenue du 12 au 13 avril dans la capitale congolaise.

Rappelons qu’une délégation du FMI séjourne à Brazzaville depuis le 3 avril dans le cadre des discussions avec le gouvernement congolais pour faire le point en vue d’envisager la conclusion d’un programme. L’institution exige notamment des réformes et la restructuration de la dette, avant un soutien à la relance d’une économie fortement menacée par une crise de la dette.

« La France attend la transparence de la part du Congo, et la conclusion d’un programme avec le FMI pour sortir de cette dette de 120% de la richesse nationale, ce qui est beaucoup trop lourd », avait commenté ce lundi, M. Le Maire, dans une intervention sur Radio France Internationale (RFI). « Sans transparence, il n’y a pas de confiance. Et sans confiance, il ne peut pas y avoir d’aide, ni de la part du FMI, ni de la part de d’autres Etats », a-t-il martelé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here