Côte d’Ivoire : 42% des marchés publics attribués aux PME en 2017

0

42% des marchés publics en Côte d’Ivoire ont été attribués aux PME locales en 2017, contre 16,6% un an plus tôt, a indiqué ce 7 mars le porte parole du gouvernement, le ministre Bruno Koné.

Cette hausse remarquable est attribuée à « l’accroissement du budget d’investissement et de la volonté du gouvernement d’améliorer l’accès des PME à la commande publique à travers l’allègement des conditions de participation aux appels d’offres ». Le gouvernement s’était en effet engagé à réserver entre 20 et 30% des commandes publiques au PME locales.

915,8 milliards FCFA de marchés publics

Sur 915,8 milliards FCFA (1,4 milliard d’euros) de marchés publics approuvés en 2017, 67,2% l’ont été par appel d’offres (54,4% en 2016) contre 30% accordés via des procédures non concurrentielles (marchés de gré à gré, avenants, conventions valant marchés…). Plus spécifiquement, les marchés de gré à gré ont représenté 17,9% du montant des marchés approuvés contre 18,2% en 2016.

En outre, l’on note que le délai moyen de passation des marchés publics est passé de 128,3 jours à 108,3 jours en 2017, l’objectif visé par le gouvernement étant limiter le délai moyen à 88 jours.

Afin de renforcer la bonne orientation des tendances, le gouvernement s’est engagé à accélérer processus de dématérialisation des marchés publics en cours dans l’optique de simplifier davantage les procédures et de réduire significativement les délais et les coûts des opérations de passation des marchés publics.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here