En exclusivité avec Konimba Sidibé Ministre de la Promotion de l’Investissement et du Secteur Privé du Mali

0
Konimba Sidibé

les 7 et 8 décembre dernier, le Mali a organisé le Forum Invest in Mali sur le thème ” le Pari du Mali”.

Ce rendez vous du business matching à connu la présence de plus de 500 participants de 28 nationaltées différentes. Malgré le climat sécuritaire tendu qui règne encore, le président IBK reste persuadé que son pays demeure l’une des zones les plus compétitives de la sous-région ouest-africaine. «Je puis vous assurer que la destination Mali demeure l’une des plus compétitives en Afrique de l’ouest», a déclaré le chef de l’Etat lors de son discour d’ouverture. Au terme de ce Forum,  Konimba Sidibé, Ministre de la Promotion de l’Investissement et du Secteur Privés du Mali à bien voulu repondre au question de notre envoyé spécial à Bamako.

 

Monsieur le Ministre,  quelles étaient vos attentes par rapport à ce Forum ?

Notre première attente était que le maximum d’hommes d’affaires étrangers participent à ce forum pour prendre connaissance des réalités du  Mali, tant sur le plan sécuritaire que sur le plan des opportunités d’investissement. Côté  bilan, on peut parler de succès car les gens sont venu massivement, il y a eu des échanges intenses pendant 2 jours et je pense que le narratif sur le mali va changer.

Quelles sont les principales mesures prises par l’Etat malien pour promouvoir l’investissement privé?

C’est d’abord la mise en place d’un climat des affaires incitatif. Nous avons un code des invissetissements qui accorde beaucoup d’avantages fiscaux, un guichet unique pour accompagner l’investisseur dans ses démarches administratives et beaucoup d’autres facilités accordés à l’investisseur. Nous travaillons aussi à faciliter l’accès au financement, notament pour les PME car nous sommes concient que sans elles  le pays ne peut pas se developper. Nous faison aussi beaucoup d’actions pour promovoir la destination Mali.

Quel sont les secteurs prioritaires pour lesquels le Mali cherche des investisseurs?

Les secteurs prioritaires sont l’agriculture, l’élevage et les mines. Le Mali est premier dans la sous région dans tout ces domaines làet la transformation de ces produits constitue un formidable marché, il y a aussi le secteur de l’énergie et des infrastructures  routière.

Quel message pour ceux qui n’ont pas pu faire le déplacement de Bamako?

Pour ceux qui n’ont pas pu faire le déplacement de Bamako, je leurs conseille  dans un premier temps d’aller sur le site web du Forum ” www.investinmali.com “, ils y trouverons toutes les informations nécessaires  sur les fillières porteuses au Mali.  Celà  leur permettra d’avoir une première connaissance des opportunités et de prendre contact avec l’Agence pour la Promotion des Investissements qui est notre agence spécialisée dans ce domaine.


Daniel Djagoué, envoyé spécial 


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here