South African Airways reste sous-capitalisée malgré le plan de sauvetage

0

Même avec une injection gouvernementale de 10 milliards de rands (709 millions de dollars), la compagnie sud-africaine en difficulté restera sous-capitalisée avec une position de fonds propres négative de plus de 9 milliards de rands.

La compagnie aérienne nationale s’est appuyée sur les garanties gouvernementales pour rester solvables et a été citée par les principales agences de notation comme une menace pour l’économie sud-africaine. Il a reçu le dernier renflouement en septembre.

La compagnie aérienne a raté de justesse les remboursements de dette d’environ 5 milliards de rands (374 millions de dollars) dus aux prêteurs nationaux grâce à un plan de sauvetage d’urgence du Trésor, qui a déclaré qu’un défaut posait un risque pour l’ensemble de l’économie.

La SAA possède l’une des plus grandes flottes aériennes d’Afrique, mais a connu des difficultés, comptant sur environ 20 milliards de rands de garanties du gouvernement pour rester à flot.

En septembre, il a annoncé qu’il prévoyait de réduire de 23% le nombre de vols et de retirer certains appareils plus anciens afin de réduire les coûts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here