Pétrole: la major malaisienne Petronas se retire de la Mauritanie

0

La société pétrolière malaisienne Petronas a décidé de se retirer définitivement de la Mauritanie avant la fin de l’année (2017).

Selon le site mauritanien, Adrarinfo, Petronas a confirmé avoir confié à son avocat, le suivi des droits des travailleurs et des contrats de location.

Selon les sources recueillies par “anbaa.Info”, au sein de l’entreprise en question, des travaux sont en cours pour achever la fermeture du champ pétrolier “Chinguit” que lui a cédé la société australienne Hardman Resources.

En effet, l’opérateur pétrolier est confronté à un sérieux problème de rentabilité financière depuis plusieurs années. La production journalière, peine à dépasser 6000 baril par jour.

Face à cette contre-performance productive et financière, Petronas avait mis en garde les autorités publiques d’un éventuel retrait si des avantages fiscaux ne lui sont pas accordés d’ici mai 2017.

Créé en 1974, Petronas est classé parmi les plus grandes sociétés Fortune Global 500 au monde. Mais depuis la baisse des cours du pétrole, elle rencontre des difficultés financières, l’obligeant à réduire son budget de dépenses en immobilisations de 2 milliards de dollars en 2015.