La CEDEAO va enregistrer sa pire contre-performance économique en 20 ans

0
Le Président de la Commission, H.E. Marcel de SOUZA (à gauche) et le Président de la BIDC, M. Bashir M. IFO.

La croissance économique de la  Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) devra se situer entre  2,6% et 3,5%, respectivement en 2017 et 2018.

L’annoncea été  faite ce mercredi par Bashir Mamman Ifo, le président de la Banque d’investissement et de développement de la Cedeao  (BIDC).

Il s’agit des plus mauvaises performances de la région depuis 20 ans, commente le Nigérian qui dirige l’institution depuis janvier 2011. En cause, on cite le faible niveau des exportations et le ralentissement de l’économie de la Chine, partenaire privilégié des pays de la communauté.

Basée à Lomé au Togo, la BIDC vise, entre autres, à réaliser les objectifs communautaires au moyen de financement de projets durables au sein des Etats membres.

 

Par Nephthali Messanh Ledy

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here