La Banque mondiale mise sur le potentiel solaire de la zone MENA

2

arton568-7d96c

Le programme savoir et innovation pour l’énergie solaire à concentration au Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) a été lancé mercredi 8 mars à Ouarzazate (Sud du Maroc) par la Banque mondiale, en collaboration avec le  Fonds pour les technologies propres (FTP).

Ce programme vise à aider les pouvoirs publics à étudier le potentiel du solaire à concentration (CSP) comme source d’énergie durable pour répondre à la demande croissante en énergie de la région.

Selon la Banque mondiale, si le Maroc a été choisi pour le lancement de ce projet, c’est pour bénéficier de l’expérience que le pays a tiré de son programme national ambitieux en faveur de l’énergie solaire CSP.

Ce programme  est  mis en place  dans le cadre de l’initiative MENA CSP qui  a été adoptée par le FTP en 2009. Le FTP a alloué 750 millions de dollars de fonds concessionnels, destinés à mobiliser environ 5 milliards de dollars de fonds publics et privés pour le solaire CSP dans la région MENA, dans le but de promouvoir l’installation d’environ 1000 MW de CSP dans une sélection de pays de la région.

2 Commentaires

  1. En République démocratique du Congo, des enfants, dans les écoles les plus éloignées des centres urbains (Bas-Congo) n’ont même pas accès à un verre d’eau froide par manque d’infrastructures, de routes … et de panneaux solaires. Ils vivent dans le dénuement le plus total!
    Voir le site http://www.kimvula.be … Projet humanitaire …
    Comment pouvez-vous nous aider ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here