Côte d’Ivoire : Afreximbank intéressée par la transformation de l’anacarde

0

La Banque africaine d’import-export, Afreximbank, marque son intérêt pour la transformation de la noix de cajou en Côte d’Ivoire. Dr Benedict Oramah, président de l’institution panafricaine, en a donné l’assurance au chef de l’Etat ivoirien au cours d’une audience ce 31 mai.

« Nous entendons participer au développement des parcs industriels au niveau de la Côte d’Ivoire et nous sommes venu avec notre partenaire (…) qui a une expertise dans la production et la transformation de l’anacarde et nous entendons apporter tous les concours nécessaires pour permettre au gouvernement d’atteindre ses objectifs », a-t-il indiqué.

Premier producteur mondiale de noix de cajou, avec environ 700 000 tonnes en 2015, la Côte d’Ivoire bute toutefois sur la transformation de ses noix. Avec à peine 6% de sa production usinée l’année dernière, le pays reste encore loin de son ambition de transformer la totalité de son offre d’ici 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here