Ecobank Capital et Africa Ling Capital financent le “FER” en Côte d’Ivoire

1

Le consortium Ecobank Capital et Africa Link Capital mobilise 130 milliards de FCFA (260 millions de dollars US) pour le financement du Programme d’Entretien Routier du Fonds d’Entretien Routier (« FER ») de Côte d’Ivoire.

 

Abidjan – 28 février 2014 : Ecobank Capital, la filiale banque d’affaires du principal groupe bancaire panafricain Ecobank, annonce avoir structuré et levé avec succès, en qualité de Co-Arrangeur avec la banque d’affaires ivoirienne Africa Link Capital, une facilité de 130 milliards de FCFA soit l’équivalent 260 millions de dollars US (la « Facilité ») pour le financement du Programme d’Entretien Routier 2013-2015 du FER.

Ce succès s’est matérialisé par la cérémonie de signature de la documentation de financement, le jeudi 20 février 2014, en présence de la tutelle technique et financière du FER et des banques ayant participé à la syndication.

La Facilité est un financement structuré et innovant adossé sur un panier de ressources affectées au FER, issues notamment de la Taxe Spécifique Unique (TSU) sur la consommation de produits pétroliers, des Patentes/Licences et des Vignettes automobiles.

La Facilité mise à la disposition du FER comprend une combinaison de crédits à court et moyen termes comme suit:

  1. 1.   Tranche A (crédit court terme), représentant un tiers (1/3) de la Facilité, remboursable sur 2 ans au taux de 7,00% hors taxes; et,
  2. 2.   Tranche B (crédit moyen terme), représentant deux tiers (2/3) de la Facilité, remboursable sur 5 ans au taux de 8,00% hors taxes.

Cette combinaison de facilités à court et moyen termes se justifie par le besoin de reconstituer dans des délais courts la capacité d’intervention du FER.

 

Sept (7) banques ont participé à la syndication qui a été largement sursouscrite à hauteur de 110%. Il s’agit du Groupe Ecobank pour FCFA 45,6 milliards (91,2 millions de USD), du Groupe United Bank for Africa (UBA) pour FCFA 19,2 milliards (38,3 millions de USD), de la Société Générale pour FCFA 18,2 milliards (26,5 millions de USD), du Groupe Attijariwafa Bank pour FCFA 18,2 milliards (36,5 million de USD), du Groupe Bank of Africa (BOA) pour FCFA 18,2 milliards (36,5 millions de USD), du Groupe BNP Paribas pour FCFA 5,9 milliards (12 millions de USD) et enfin du Groupe BGFI Bank pour FCFA 4,6 milliards (9,1 million de USD).

 Source: Ecobank

1 COMMENTAIRE

  1. Félicitations à ce consortium de banques d’affaires! Nos gouvernants gagneraient à faire plus souvent appel aux compétences locales!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here