L’Afrique joue la carte de l’arbitrage

0

Arbitrage MauriceFranc succès pour la 2ème édition des Rencontres Internationales du Droit des Affaires en Afrique (RIDAA), qui s’est tenue le 23 septembre dernier à Maurice. Les représentants de 14 pays d’Afrique francophone et anglophone s’y sont retrouvés pour débattre des enjeux africains de l’arbitrage international. Un évènement majeur au moment où l’Afrique attise de plus en plus les convoitises des investisseurs internationaux. (Photo, de gauche à droite: Raphaël Kaminsky, Benoit Le Bars, François de Senneville)

 

A l’initiative du cabinet parisien LAZAREFF LE BARS, expert en matière d’arbitrage international, de contentieux des affaires et de conseil juridique et fiscal en Afrique, cette journée d’échanges et de networking, a permis aux acteurs du monde des affaires et aux professionnels du droit, d’aborder l’ensemble des problématiques liées au développement de leurs activités sur ce continent. « Ce dialogue est essentiel pour harmoniser les pratiques des affaires tant en Afrique francophone qu’en Afrique anglophone. Les RIDAA sont une opportunité idéale pour un tel échange », se félicite Benoit Le Bars, Associé Gérant et co-fondateur du cabinet LAZAREFF LE BARS.

 

Après une première édition en 2012, à Abidjan, Côte d’Ivoire, les RIDAA ont pu profiter cette année de la solide réputation de l’Ile Maurice en matière de – commerce international, des avantages que peut apporter sa juridiction bilingue et du développement du pays en matière de résolution des litiges internationaux, avec la création d’un Centre International d’Arbitrage en
juillet 2012 – « Ces rencontres nous auront permis de mieux appréhender les attentes de nos clients africains et d’améliorer la structuration de notre offre de services pour les accompagner à l’Ile Maurice, mais aussi à travers toute l’Afrique. Notre ambition est de multiplier et de favoriser les apports et les échanges sud-sud, qu’ils concernent les opérations du secteur public comme celles du secteur privé » rappelle François de Senneville, Associé et Responsable du Desk Afrique du cabinet LAZAREFF LE BARS.
Organisées sous la forme de discussions interactives appréhendant l’implantation d’entreprises en Afrique et englobant toutes les étapes du processus de création allant du contrat à la résolution des litiges, « ces rencontres ont été une parfaite occasion d’illustrer les attraits de l’arbitrage dans le cadre de la résolution d’un différend transafricain » ajoute Raphaël Kaminsky, Associé et Responsable du département contentieux du cabinet LAZAREFF LE BARS. Il est certain que ce type d’échanges « sera clé pour assurer un environnement solide et structuré aux relations commerciales panafricaines et internationales qui seront au coeur de la croissance de demain » conclut-il.

Les RIDAA étaient organisées en partenariat avec le LCIA-MIAC Arbitration Centre, centre d’arbitrage basé à l’Ile Maurice, KNIGHTS & JOHNS MANAGEMENT, l’une des plus importantes sociétés de gestion mauricienne, ainsi que le cabinet GIRARD GIBBS (barreaux de New York et San Francisco), reconnu pour son expertise en arbitrage international et contentieux des affaires, et le cabinet JURIFIS CONSUT, leader dans le domaine de l’arbitrage international et du droit OHADA au Mali.

 

 

Sandrine Joly (Contact presse)

06 63 07 03 10

s.joly@rb-associes.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here