Algérie: l’option gaz de shiste se précise

0

Energie Yousfi AlgérieLes réserves de gaz non conventionnel en Algérie avoisinent les 700 TCF (trillion cubic feet), selon des évaluations commandées par le groupe Sonatrach auprès de cabinets de consulting internationaux, a indiqué Mohamed Kaced, directeur de projets ressources non conventionnelles de Sonatrach à l’issue des journées d’étude sur les gaz de schiste. Des 700 TCF, 500 TCF sont des réserves récupérables que Sonatrach est en mesure d’extraire.  

A l’exception de Reggane et Tindouf, tout le domaine minier algérien susceptible de contenir des hydrocarbures non conventionnels a été évalué, selon les données fournies au cours de cette rencontre. L’Algérie est assez avancée pour proposer des projets concrets d’hydrocarbures non conventionnels, a indiqué le ministre de l’Energie et des Mines, M. Youcef Yousfi, dans l’allocution d’ouverture de ces journées en affirmant que des blocs d’exploration de gaz de schiste sont déjà
identifiés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here