Mauritanie: le FMI se mêle des querelles entre le président et un banquier

0

Bouamatou 2Une délégation de la Coordination de l’Opposition Démocratique (COD), une coalition de 12 partis politiques, a livré un vibrant  plaidoyer  en faveur de la Générale de Banque de Mauritanie (GBM), en rencontrant dimanche une mission du Fonds Monétaire International (FMI), conduite par Amine Mati, chef du département Moyen Orient/Asie Centrale.

Sur décision du PDG, Mohamed Ould Bouamatou, réfugié au Maroc depuis 2010,  la plus grande banque d’affaires du pays  a fermé ses guichets à titre « conservatoire » depuis 2 mois.  La cause de cette situation est un  « différend» avec la Banque Centrale de Mauritanie(BCM).

Depuis  lors  le fleuron du système bancaire mauritanien  reste sourd aux injonctions de l’institution de régulation monétaire  réclamant une possibilité d’accès de ses inspecteurs  aux  guichets.  En rencontrant le FMI, les  délégués de l’opposition mauritanienne ont vivement dénoncé « une chasse aux hommes d’affaires » et le rôle du président Mohamed Ould Abdel Aziz « instrumentalisation » de  la BCM.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here