La banque Rothschild en Côte d’Ivoire

0

RotschildDes émissaires de la banque d’affaires française, Rothschild, ont exprimé jeudi au premier ministre Daniel Kablan Duncan la volonté de l’établissement financier d’accompagner le gouvernement dans la réalisation de son ambitieux projet de faire de la  Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020.

“La Côte d’Ivoire, sous la houlette du président Ouattara et de son gouvernement, est en train de redémarrer de façon spectaculaire. Elle a une nouvelle image aujourd’hui et un nombre de besoins considérables. Nous voulons l’aider, sur le plan financier, à assumer cette nouvelle croissance qui est remarquable et qui suscite notre admiration”, a déclaré le vice-président Europe de la Banque Rothschild, Jean-Claude Meyer, à sa sortie d’audience.
Rothschild, signale-t-on, est l’une des banque d’affaires les plus puissantes dans le monde. Elle conseille notamment de grandes entreprises dans leurs grandes opérations de rachat ou d’acquisition, mais aussi certains Etats dans les mouvements de capitaux.

La rencontre avec le chef du gouvernement ivoirien visait à identifier les grands projets auxquels le groupe pourrait apporter son aide, a relevé M. François Wat, associé gérant à Rothschild.

Il a indiqué qu’il s’agit de proposer essentiellement des missions de conseil, afin d’aider la Côte d’Ivoire à réussir ses grands paris économiques. Avant les émissaires français, le premier ministre Duncan a reçu en audience le directeur général de la filiale Côte d’Ivoire de Tata Steal, Mc Thomas.
Les échanges ont essentiellement porté sur les prospections minières que le groupe industriel indien a entreprises dans le grand ouest, notamment à Bangolo et à Logoualé, a informé M. Mc Thomas à sa sortie d’audience.
(AIP) kg/kp

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here