Economie verte :La Côte d’Ivoire porte son capital à 3,9 milliards Fcfa pour renforcer le mix énergétique

0
M. KODJO Atiaty, Directeur Régional de l’Agence de l’Assurance pour le Commerce en Afrique

Dans l’optique de réduire les effets dommageables liés aux changements climatiques à travers la promotion des énergies renouvelable, la Côte d’Ivoire aura accès à la facilité régionale de soutien aux liquidités (Rsfl),  grâce à l’augmentation de  son capital auprès l’Agence pour l’assurance du commerce en Afrique (Aca) à 3.950.138.400 milliards Fcfa ( 6,5 millions de dollar )

Ce nouvel apport qui a été réalisé avec le soutien financier de la KfW, par l’intermédiaire du gouvernement allemand, est une opportunité supplémentaire pour la Côte d’Ivoire de renforcer l’accès à l’électricité, dont la capacité de production est actuellement à 2229 MW, a soutenu le Conseiller technique du ministre du Pétrole de l’Energie et des Energies renouvelables, Galla Armand Muller Kouamé. Il est rejoint dans ses propos par Serifou Mamery, qui représentait le directeur général de Côte d’Ivoire Energie. Celui-ci affirme que la vision du gouvernement est de faire de la Côte d’Ivoire un hub énergétique d’ici 2030 avec un mix énergétique au taux de 42%. Donc, la mise en place de facilité régionale de soutien aux liquidités (Rsfl) permettra de satisfaire, selon lui, la demande de plus en plus croissante d’électricité.

Le directeur régional de la Aca, Kodjo Atiaty a reconnu l’impact de la nouvelle part contributive du capital de la Côte d’Ivoire dans la Aca. Il soutient que la  capacité de souscription qui était initialement à 305 millions dollars est passée à 361 millions de dollars, soit une capacité de  1,4 milliards dollas Us. « Les changements climatiques ont un impact assez négatif sur les acquis des gouvernements africains, qui sont membres de notre institution. Notre objectif est de trouver des solutions pour atténuer les risques pour que nos gouvernements membres puissent créer des économies plus résilientes », fait-il remarquer. A l’en croire, la facilité régionale de soutien aux liquidités offre une solution pratique aux pays, c’est pourquoi il approuve le partenariat entre l’Etat de Côte d’Ivoire, la Kfw et la Aca.

Pour le directeur pays de la Kfw , Andreas Fikre-Mariam, la Côte d’Ivoire fait partie de six pays africains qui ont signé des accords de partenariat bilatéraux avec l’Allemagne dans le cadre de l’initiative « Compact Africa ». Un programme visant à améliorer les conditions cadres pour les investissements privés. C’est dans cette perspective que l’Allemagne, à travers la Kfw, s’est engagée à aider le gouvernement ivoirien à atteindre les 42% d’énergie renouvelable dans le mix énergétique et réduire de 30% les émissions de gaz à effet de serre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here