plus de 400 sites d’orpaillage fonctionnels répertoriés au Burkina Faso

0

Plus de 400 sites d’orpaillage avec une capacité de production de plus de neuf tonnes d’or ont été enregistrés au Burkina Faso au premier trimestre de l’année 2017 par une commission d’enquête nationale.

Selon le ministre de la Communication Remis Dandjinou qui a donné l’information seulement 2,7 tonnes des 9,5 tonnes produites par ces sites sont effectivement achetés via les comptoirs officiels.

Il a précisé que le gouvernement a pris des mesures afin de faire face à l’exportation frauduleuse de l’or issu de l’orpaillage.

Il faut noter que le Burkina possède 115 comptoirs dont 54 valides.

Il est à rappeler que l’année dernière, les recettes de l’exploitation minière s’élevaient à 189,9 milliards de Fcfa, soit une hausse de 12,8% par rapport à 2015.

En mai 2017, le pays a procédé à une réglementation de la vente d’or avec la création de l’Agence nationale d’encadrement des exploitations minières artisanales et semi-artisanales (ANEEMAS).

Depuis 2009 l’or est devenu le premier produit d’exportation devant le coton et près de 1,2 million de personnes sont recensées sur les sites d’orpaillage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here