Tiémoko Meyliet Koné, Gouverneur de la BCEAO.

 

Le Fonds Monétaire International (FMI) a mis en ligne, le 27 juillet 2017, sur son site internet, le rapport de ses services sur les politiques communes des pays de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), à la suite des consultations régionales avec les institutions communautaires de l’Union au titre de l’article IV des statuts du Fonds.

Dans ledit rapport, la mission du Fonds Monétaire a salué l’orientation de la politique monétaire de la BCEAO, qui est conforme aux fondamentaux macroéconomiques de l’Union, notamment le contexte actuel de faible inflation (0,3% en 2016 contre 1,0% en 2015), et s’est félicité des mesures prises pour stimuler le marché interbancaire et consolider les mécanismes de transmission de la politique monétaire.

Au cours de ces consultations régionales, le FMI et la BCEAO ont encouragé les États à poursuivre les efforts en vue de la consolidation budgétaire au sein des pays de l’Union et à accélérer les réformes structurelles afin de ramener le déficit budgétaire dans les limites du plafond de 3,0% à l’horizon 2019, conformément à la norme retenue dans le nouveau Pacte de convergence, de stabilité, de croissance et de solidarité adopté en janvier 2015 par la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement.

En approuvant le rapport de la mission lors de sa session du 31 mars 2017, le Conseil d’Administration du FMI a indiqué souscrire à l’orientation actuelle de la politique monétaire. Il  a salué l’efficacité des mesures de politique monétaire prises par la BCEAO face aux vulnérabilités externes et internes à l’UEMOA. Il s’est, en particulier, réjoui des mesures prises pour faire du marché interbancaire le principal lieu d’échanges de liquidités entre les banques et pour amener celles-ci à renforcer leurs fonds propres.

Les Administrateurs ont également félicité les Autorités de la Banque Centrale pour les réformes réglementaires ambitieuses engagées visant à moderniser le secteur financier. Ils ont noté avec satisfaction le nouveau plan d’action régional ainsi que la nouvelle stratégie régionale d’inclusion financière élaborés par la BCEAO.

En marge des réunions de printemps des Institutions de Bretton Woods, tenues à Washington en avril 2017, le Directeur Général Adjoint au FMI, Monsieur Mitsuhiro Furusawa, a réitéré, au cours de la réunion de haut niveau des Ministres en charge des finances des pays de l’UEMOA, le soutien du Fonds à la politique monétaire mise en œuvre par la BCEAO et aux actions entreprises en vue de mettre le système financier sous-régional au service du développement des États membres