Dans un rapport paru aujourd’hui, l’agence de notation Moody’s livre analyse de l’expansion des banques marocaines en Afrique.

L’organisme qui relève un niveau inégal d’absorption de risques entre les trois institutions  fait une distinction entre Attijariwafa Bank et BMCE Bank Of Africa, qui ont leur portefeuille encours crédit exposé respectivement de 23 et 25% sur les pays d’Afrique Subsaharienne et la BCP (Banque Centrale Populaire) exposée à seulement 12%.

Ce contenu est réservé aux membres munis d'un pack abonnement Premium.
Si vous ne possédez pas d'abonnement vous pouvez choisir une des options suivantes :

Devenir premium  Acheter cet article  

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser