Par Mariata DIENG

kq-plane

C’est un coup dur pour le Nigeria. Les compagnies Emirates Airlines et Kenya Airways ont annoncé qu’elles suspendaient leurs opérations sur l’aéroport international Nnamdi Azikiwe d’Abuja. Les raisons avancées divergent.

Emirates qui va mettre sa décision à exécution à compter du  22 Octobre 2016, explique son retrait par les restrictions apportées récemment sur le marché de change nigérian ne lui permettant plus de convertir son compte nairas en dollars. Dans leur volonté de stopper la chute de la monnaie nationale par rapport au dollar, les autorités nigérianes ont mis le Forex sous contrôle et sous fortes restrictions. Quant à Kenya Airways, en perte de vitesse, elle avance des “difficultés” qui la poussent à réduire la voilure sur certaines destinations. 

À noter qu’Emirates Airlines a officiellement notifié sa décision au ministre d’État de l’aviation, Hadi Sirika, invoquant l’impossibilité d’accéder forex et faire des déclarations.