bceao_siege_lg

La BCEAO (Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest) va mettre en application « le texte règlementaire sur la finance islamique » au premier trimestre 2017, a fait savoir Tiémoko Meylet Koné, le gouverneur de l’institution, à l’ouverture du Forum de la finance islamique qui se tient depuis ce lundi à Abidjan.

Ce cadre juridique viendra donner un coup de fouet à un secteur qui en est encore à ses premiers balbutiements dans la région en raison de « l’absence de cadres juridique et fiscal » et de l’insuffisance des ressources humaines dédiées.

Sur ce dernier point, l’institution monétaire, via le CESAG (Centre africain d’études supérieures en gestion) de Dakar, a signé en janvier dernier une convention avec la SID (Société islamique de développement) et l’Université Paris-Dauphine pour la mise en œuvre d’un programme académique en finance islamique pour l’Afrique de l’ouest.

A noter que seules deux banques islamiques, au Niger et au Sénégal, exercent dans la zone UEMOA.

 

Share Button