AGOA initiativeL’initiative américaine AGOA fête ses 16 ans avec le 15ème   sommet USA-Afrique ouvert lundi 26 septembre 2016 à Washington. “« Nous pouvons déjà classifier l’AGOA comme une expression de bonne volonté politique de la part des Etats-Unis à l’égard de l’Afrique, mais on ne peut pas dire que le bilan est très positif », déclare Carlos Lopes, le secrétaire général de la Commission économique africaine à RFI. 

Le thème de l’édition est  maximiser l’AGOA maintenant tout en préparant l’avenir au-delà de l’AGOA ».

 

L’African growth and opportunity act est un système de libre-échange ouvert à 40 pays du continent mais entravé par la complexité du marché américain.  L’actuel locataire de la Maison Blanche, qui a le mérite d’avoir reconduit l’initiative pour 10 ans n’est pas parvenu à en faire un instrument .

La législation AGOA donne mandat au Forum annuel de l’AGOA de favoriser des liens économiques étroits entre les États-Unis et ses partenaires en Afrique subsaharienne.  Le Forum réunit des responsables de gouvernements africains et américains, de la société civile et des représentants du secteur privé pour discuter des relations commerciales et d’investissement actuelles ainsi que des possibilités pour des engagements futurs.