Economic Commission for Africa


Français

 

AVIS AUX MEDIAS CONJOINT CEA-CUA

 

Concertation d’experts pour réamorcer les données Ouvertes en Afrique

Les décideurs, experts techniques, spécialistes en développement et spécialistes sectoriels, actives dans la promotion des données ouvertes pour le développement en Afrique se réuniront au Centre de Conférence des Nations Unies à Addis-Abeba le 27 mars  2015 pour amorcer une feuille de route sur une révolution de données réussie en Afrique, a travers données ouvertes.


Français

 

AVIS AUX MEDIAS CONJOINT CEA-CUA

 

Les décideurs, experts techniques, experts en développement et spécialistes sectoriels actifs dans la promotion des données ouvertes pour le développement en Afrique se réuniront au Centre de conférences des Nations Unies à Addis-Abeba le 27 mars  2015 pour élaborer une feuille de route sur une révolution de données réussie en Afrique grâce à des données ouvertes.


Français

Addis Abeba, le 16 mars 2015 (CEA) – La Commission économique pour l’Afrique et la Commission de l’Union africaine organisent, le 29 mars 2015, le deuxième Sommet des gouverneurs des banques centrales africaines, à Addis-Abeba, en marge de la huitième réunion annuelle conjointe du Comité technique spécialisé de l’Union africaine sur les finances, les affaires monétaires, la planification économique et l’intégration et de la Conférence des ministres africains des finances, du développement économique et de la planification de la Commission économique pour l’Afrique.


Français

Addis Abeba, le 16 mars 2015 (CEA) – La Commission économique pour l’Afrique et la Commission de l’Union africaine organisent, le 29 mars 2015, le deuxième Sommet des gouverneurs des banques centrales africaines, à Addis-Abeba, en marge de la huitième réunion annuelle conjointe du Comité technique spécialisé de l’Union africaine sur les finances, les affaires monétaires, la planification économique et l’intégration et de la Conférence des ministres africains des finances, du développement économique et de la planification de la Commission économique pour l’Afrique.


Français

CEA – Victoria Falls, Zimbabwe- 12 mars 2015L’industrialisation est autant économique car elle est un projet politique et nécessite une pensée peu orthodoxe, les choix de politique difficile, l’innovation et la créativité.


Français

CEA – Victoria Falls, Zimbabwe- 12 mars 2015L’industrialisation est autant économique car elle est un projet politique et nécessite une pensée peu orthodoxe, les choix de politique difficile, l’innovation et la créativité.


Français

Addis Abeba, le 10 Mars 2015 – L’Assemblée Générale, dans sa résolution 68/204, a décidé de convoquer une Troisième Conférence Internationale sur le Financement pour le Développement, dont le résultat constituera une contribution et un soutien essentiels à la mise en œuvre de l’Agenda pour le Développement Post-2015.Dans sa résolution 68/279, l’Assemblée a appelé les commissions régionales, de tenir des consultations régionales en préparation de la Conférence, avec l’appui des banques régionales de développement et d’autres entités compétentes.


Français

Addis-Abeba (Éthiopie), 4 mars 2014 (CEA) – Le lancement très attendu du programme Recherche sur le climat pour le développement a eu lieu en marge de la réunion de la Conférence ministérielle africaine sur la météorologie (AMCOMET), qui s’est tenue à Praia (Cabo Verde) le 23 février 2015.


Français

Rabat, le 6 mars 2015 (CEA) – A l’issue de la 30ème session de son Comité Intergouvernemental d’Experts sur le thème : « Mise en œuvre de l’Agenda 2063 : Planification, mobilisation des ressources et financement du développement », le Bureau de la CEA en Afrique du Nord a appelé à renforcer la participation nord-africaine aux processus de négociation de l’Agenda de Développement Post 2015, pour une meilleure prise en compte de leurs priorités, leurs capacités et leurs spécificités.


Français

La planification du développement est un processus important pour le développement économique et pendant de nombreux siècles, les pays, quel que soit leur niveau de développement, se sont engagés dans une forme ou une autre de planification. Pour certains pays africains, la planification du développement est antérieure à la période de l’indépendance, et a évolué au fil du temps, sous l’influence d’un certain nombre de modèles et stratégies de développement, y compris celle axée sur la planification centrale de style soviétique. 


Français

L’adoption de la proposition du Groupe de travail ouvert pour les objectifs de développement durable lors de la soixante-neuvième session de l’Assemblée générale des Nations Unies (2014) a ouvert la voie aux négociations intergouvernementales sur le programme de développement pour l’après-2015. Pour faciliter le processus, une résolution a été adoptée, faisant de la proposition du Groupe de travail la base principale des négociations intergouvernementales sur le programme de développement pour l’après-2015.


Français

Niamey, le 5 mars 2015 (CEA)- La gouvernance foncière est une condition préalable à la réduction de la faim et de la pauvreté, et au développement durable, et elle requiert une attention urgente par les gouvernements africains afin d’améliorer les moyens de subsistance des populations qui vivent de l’exploitation de la terre. Cette déclaration a été faite par M.


Français

La corruption est perçu comme étant une des barrières critique à la bonne gouvernance, à la croissance inclusive et au développement durable. La corruption prive les pays des ressources qui, autrement, seraient canalisées dans les secteurs productifs pour une transformation structurelle. Il est indéniable que l’histoire de ‘l’Afrique émergente’ (‘Africa rising’) continue d’être tachetée par la manière dont le continent est perçu comme étant corrompu.


Français

Les systèmes de passation de marchés publics en Afrique sont devenus de plus en plus une cible pour des pratiques de corruption. En effet, la corruption dans les passations de biens et services publics est un obstacle majeur à la croissance économique et au développement. Les effets de la corruption sur l’économie peuvent être sévères incluant la mauvaise allocation des ressources rares, la réduction de la qualité des services, l’augmentation du coût des affaires, désincitant les investissements étrangers aussi bien que la diminution des revenus des taxes du gouvernement.


Français

Les systèmes de passation de marchés publics en Afrique sont devenus de plus en plus une cible pour des pratiques de corruption. En effet, la corruption dans les passations de biens et services publics est un obstacle majeur à la croissance économique et au développement. Les effets de la corruption sur l’économie peuvent être sévères incluant la mauvaise allocation des ressources rares, la réduction de la qualité des services, l’augmentation du coût des affaires, désincitant les investissements étrangers aussi bien que la diminution des revenus des taxes du gouvernement.


Français

Brazzaville, le 03 mars 2015 (CEA) – Les Etats de l’Afrique centrale, viennent d’être appelés, une fois de plus, à accroître leurs efforts vers une intégration régionale pourvoyeuse de la croissance  durable de tous les économies de la sous-région, surtout en terme de la surveillance des critères de convergence macroéconomique qu’ils se sont fixés.


Français

Rabat, le 2 mars 2015 (CEA) – Du 3 au 6 mars 2015, plus de 150 spécialistes, représentants gouvernementaux, hommes d’affaires et acteurs associatifs de sept pays nord-africains se réuniront au Maroc autour du thème : « Mise en œuvre de l’Agenda 2063 sur le développement de l’Afrique : Planification, mobilisation des ressources et financement du développement ».


Français

Rabat, le 2 mars 2015 (CEA) – Du 3 au 6 mars 2015, plus de 150 spécialistes, représentants gouvernementaux, hommes d’affaires et acteurs associatifs de sept pays nord-africains se réuniront au Maroc autour du thème : « Mise en œuvre de l’Agenda 2063 sur le développement de l’Afrique : Planification, mobilisation des ressources et financement du développement ».


Français

Antananarivo, Madagascar 2 Mars 2015– La réunion de quatre jours qui a commencé le 2 mars à l’Hôtel Carlton de Madagascar est la 19ème session du Comité intergouvernemental d’experts de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (UNECA), le bureau de l’Afrique de l’Est. Elle a comme thème: Valoriser l’Economie Bleue pour le développement de l’Afrique de l’Est. 

 


Français

Antananarivo, Madagascar, 3 mars 2015 (CEA) – La réunion de quatre jours qui a commencé le 2 mars à l’Hôtel Carlton de Madagascar est la 19ème session du Comité intergouvernemental d’experts de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (UNECA), le bureau de l’Afrique de l’Est. Elle a comme thème: Valoriser l’Economie Bleue pour le développement de l’Afrique de l’Est. 


Français

Antananarivo, Madagascar 2 Mars 2015– La réunion de quatre jours qui a commencé le 2 mars à l’Hôtel Carlton de Madagascar est la 19ème session du Comité intergouvernemental d’experts de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (UNECA), le bureau de l’Afrique de l’Est. Elle a comme thème: Valoriser l’Economie Bleue pour le développement de l’Afrique de l’Est. 


Français

Antananarivo, Madagascar 2 Mars 2015– La réunion de quatre jours qui a commencé le 2 mars à l’Hôtel Carlton de Madagascar est la 19ème session du Comité intergouvernemental d’experts de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (UNECA), le bureau de l’Afrique de l’Est. Elle a comme thème: Valoriser l’Economie Bleue pour le développement de l’Afrique de l’Est. 


Français

L’édition 2015 du Rapport économique sur l’Afrique, intitulée « L’industrialisation par le commerce », sera lancée en marge  de la Conférence des Ministres africains des finances et du développement économique, prévue à Addis-Abeba en mars 2015 dans la salle de conférence des Nations Unies (UNCC-CR2).


Français

L’édition 2015 du Rapport économique sur l’Afrique, intitulée « L`industrialisation par le commerce », sera lancée en marge  de la Conférence des Ministres africains des finances et du développement économique, prévue à Addis-Abeba en mars 2015 dans la salle de conférence des Nations Unies (UNCC-CR2).


Français

Un cadre macroéconomique ciblé sur la croissance et le développement est un facteur impératif à la transformation propice d’un pays. Outre une stabilisation macroéconomique à court terme, une gestion macroéconomique effective assure que la production des revenus gouvernementaux et l’allocation des ressources promeuvent le changement structurel d’amélioration de la productivité ainsi que des transformations institutionnels et sociales en visant une économie articulée et inclusive. 


Français

Un cadre macroéconomique ciblé sur la croissance et le développement est un facteur impératif à la transformation propice d’un pays. Outre une stabilisation macroéconomique à court terme, une gestion macroéconomique effective assure que la production des revenus gouvernementaux et l’allocation des ressources promeuvent le changement structurel d’amélioration de la productivité ainsi que des transformations institutionnels et sociales en visant une économie articulée et inclusive. 


Français

Un cadre macroéconomique ciblé sur la croissance et le développement est un facteur impératif à la transformation propice d’un pays. Outre une stabilisation macroéconomique à court terme, une gestion macroéconomique effective assure que la production des revenus gouvernementaux et l’allocation des ressources promeuvent le changement structurel d’amélioration de la productivité ainsi que des transformations institutionnels et sociales en visant une économie articulée et inclusive. 


Français

Un cadre macroéconomique ciblé sur la croissance et le développement est un facteur impératif à la transformation propice d’un pays. Outre une stabilisation macroéconomique à court terme, une gestion macroéconomique effective assure que la production des revenus gouvernementaux et l’allocation des ressources promeuvent le changement structurel d’amélioration de la productivité ainsi que des transformations institutionnels et sociales en visant une économie articulée et inclusive. 


Français

Niamey, le 26 février 2015 – Les pays africains accueillent une plate-forme pour la coordination et le partage des leçons, des connaissances et des expériences afin d’améliorer la gouvernance foncière  conformément a la Déclaration de l’Union africaine sur les problèmes et enjeux fonciers en Afrique. Cela a été prononcée par SE Ada Cheffou, Ministre de l’environnement, de la salubrité urbaine et du développement du Niger, au cours de la séance d’ouverture lors du lancement du «Programme UE-DDC-FAO-LPI d’appui transversal pour la gouvernance foncière en Afrique.»


Français

Niamey, le 26 février 2015 – Les pays africains accueillent une plate-forme pour la coordination et le partage des leçons, des connaissances et des expériences afin d’améliorer la gouvernance foncière  conformément a la Déclaration de l’Union africaine sur les problèmes et enjeux fonciers en Afrique. Cela a été prononcée par SE Ada Cheffou, Ministre de l’environnement, de la salubrité urbaine et du développement du Niger, au cours de la séance d’ouverture lors du lancement du «Programme UE-DDC-FAO-LPI d’appui transversal pour la gouvernance foncière en Afrique.»


Français

Addis-Abeba, le 23 février 2015 (CEA) – La Commission économique pour l’Afrique et la Commission de l’Union africaine organisent, le 29 mars 2015, le deuxième Sommet des gouverneurs des banques centrales africaines, à Addis-Abeba, en marge de la huitième réunion annuelle conjointe du Comité technique spécialisé de l’Union africaine sur les finances, les affaires monétaires, la planification économique et l’intégration et de la Conférence des ministres africains des finances, du développement économique et de la planification de la Commission économique pour l’Afrique.


Français

Addis-Abeba, le 23 février 2015 (CEA) – La Commission économique pour l’Afrique et la Commission de l’Union africaine organisent, le 29 mars 2015, le deuxième Sommet des gouverneurs des banques centrales africaines, à Addis-Abeba, en marge de la huitième réunion annuelle conjointe du Comité technique spécialisé de l’Union africaine sur les finances, les affaires monétaires, la planification économique et l’intégration et de la Conférence des ministres africains des finances, du développement économique et de la planification de la Commission économique pour l’Afrique.


Français

Djibouti, le 23 février 2015 – Le Comité de pilotage du projet (PSC) pour le projet «Appui à l’intégration de la gouvernance foncière dans les programmes de l’IGAD», conjointement développé par l’Initiative sur les politiques foncières (LPI), l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), et la Direction du développement et de la coopération (DDC), s’est réuni pour la première fois la semaine dernière, à Djibouti, après le lancement officiel du projet.


Français

Djibouti, le 23 février 2015 – Le Comité de pilotage du projet (PSC) pour le projet «Appui à l’intégration de la gouvernance foncière dans les programmes de l’IGAD», conjointement développé par l’Initiative sur les politiques foncières (LPI), l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), et la Direction du développement et de la coopération (DDC), s’est réuni pour la première fois la semaine dernière, à Djibouti, après le lancement officiel du projet.


Français

Addis-Abeba, le 20 février 2015 (CEA) – L’Initiative sur les politiques foncières (LPI) et l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture des Nations Unies (FAO), en collaboration avec le Gouvernement du Niger, organiseront du 24 au 27 février 2015, à Niamey, au Niger, une série d’événements pour lancer le «Programme UE-DDC sur la gouvernance foncière en Afrique.»  


Français

Djibouti, le 20 février 2015 (CEA) – Cinquante-cinq représentants de haut niveau du gouvernement du Djibouti, des États membres de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), de la Commission de l’Union africaine, des organisations de la société civile et des médias ont assisté au lancement du premier projet régional de soutien de la mise en œuvre de la Déclaration de l’Union africaine sur les questions et défis fonciers en Afrique.


Français

Addis-Abeba, 15 février 2015 (CEA) – Le Secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique, M. Carlos Lopes s’est réjoui de la déclaration des chefs d’État et de gouvernement de l’Union du fleuve Mano, lors de leur sommet sur « L’adoption de stratégies communes pour mettre fin à l’épidémie du virus d’Ébola dans la sous-région et répondre aux besoins de reprise socio-économique après  l’épidémie », tenu cette semaine.


Français

Yamoussoukro, le 12 février 2015 (CUA, CEA) – Les ministres africains en charge de l’état civil et des statistiques de l’état civilse sont rencontrés du 12 au 13 février 2015, à Yamoussoukro, en Côte d’Ivoire pour leur troisième Conférence dans le but de sensibiliser de façon optimale les africains à procéder aux déclarations d’état civil et utiliser les statistiques de l’état civil.


Français

Yamoussoukro, le 12 février 2015 (CUA, CEA) – Les ministres africains en charge de l’état civil et des statistiques de l’état civilse sont rencontrés du 12 au 13 février 2015, à Yamoussoukro, en Côte d’Ivoire pour leur troisième Conférence dans le but de sensibiliser de façon optimale les africains à procéder aux déclarations d’état civil et utiliser les statistiques de l’état civil.


Français

Yamoussoukro, le 9 février 2015 (CEA–CUA) – La réunion d’experts qui a débuté aujourd’hui, le 9 février 2015 à la Fondation Houphouet-Boigny pour la Recherche et la Paix à Yamoussoukro, en République de Côte d’Ivoire abordera le thème: «Promouvoir l’utilisation de l’état civil et les statistiques de l’état civil pour une bonne gouvernance en Afrique», en marge de la Conférence des ministres africains en charge de l’état civil prévue pour le 12 février 2015.


Français

Yamoussoukro, le 9 février 2015 (CEA–CUA) – La réunion d’experts qui a débuté aujourd’hui, le 9 février 2015 à la Fondation Houphouet-Boigny pour la Recherche et la Paix à Yamoussoukro, en République de Côte d’Ivoire abordera le thème: «Promouvoir l’utilisation de l’état civil et les statistiques de l’état civil pour une bonne gouvernance en Afrique», en marge de la Conférence des ministres africains en charge de l’état civil prévue pour le 12 février 2015.


Français

Yamoussoukro, 9 février 2015 (CUA-CEA) – La Commission de l’Union africaine (CUA) en collaboration avec la Commission économique pour l’Afrique (CEA) ont organisé, le dimanche 8 février 2015, un atelier pour les médias préalable à la conférence pour équiper les journalistes nationaux et internationaux qui couvrent la conférence ministérielle sur l’état civil et des statistiques de l’état civil (EVRC); cet atelier avait pour but de leur fournir des connaissances nécessaires pour qu’ils puissent effectuer leur travail de façon efficace et précise grâce aux canaux de médias respec


Français

Yamoussoukro, 9 février 2015 (CUA-CEA) – La Commission de l’Union africaine (CUA) en collaboration avec la Commission économique pour l’Afrique (CEA) ont organisé, le dimanche 8 février 2015, un atelier pour les médias préalable à la conférence pour équiper les journalistes nationaux et internationaux qui couvrent la conférence ministérielle sur l’état civil et des statistiques de l’état civil (EVRC); cet atelier avait pour but de leur fournir des connaissances nécessaires pour qu’ils puissent effectuer leur travail de façon efficace et précise grâce aux canaux de médias respec


Français

Addis-Abeba, le 13 février 2015 – L’Initiative sur les politiques foncières (IPF), l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), et la Direction du développement et de la coopération (DDC) vont lancer le 16 février 2015, à Djibouti, le projet «Appui à l’intégration de la gouvernance foncière dans les programmes de l’IGAD».