Joe Biden et Emmanuel Macron au sommet du G7 le 27 juin 2022. DR

Le président américain Joe Biden et les dirigeants du G7 vont lancer un plan de riposte de plus de 4,5 milliards de dollars US pour assurer la sécurité alimentaire mondiale en réponse à la situation précaire causée par l’offensive russe contre l’Ukraine. Les Etats-Unis annoncent également un engagement de financement supplémentaire de 2,76 milliards de dollars US.

Ces nouveaux investissements devront soutenir les efforts déployés dans plus de 47 pays et organisations régionales pour soutenir les plans régionaux visant à répondre aux besoins croissants.

Selon un communiqué publié sur le site de la Maison Blanche mardi 28 juin, sur l’engagement récemment annoncé de 2,76 milliards de dollars supplémentaires en aide humanitaire et économique, 2 milliards de dollars serviront à des interventions d’urgence et 760 millions de dollars seront destinés à une aide alimentaire durable à court terme.

« Le choix de la Russie d’attaquer les approvisionnements et la production alimentaires a un impact sur les marchés, le stockage, la production, ce qui a un impact négatif sur les consommateurs du monde entier. L’agression de Poutine en Ukraine, combinée aux impacts du COVID-19, à l’augmentation des conflits, aux prix élevés du carburant et des engrais, s’est combinée pour dévaster la sécurité alimentaire et la nutrition mondiale déjà fragiles. », note le communiqué.

Selon les estimations de l’État américain, près de 40 millions de personnes supplémentaires pourraient être plongées dans la pauvreté en 2022 à la suite de la guerre de Poutine en Ukraine et de ses effets secondaires. Les besoins les plus immédiats se présenteront dans la Corne de l’Afrique, alors qu’elle connaît une quatrième saison consécutive de sécheresse record, qui pourrait conduire à la famine.

Les Etats-Unis affirment avoir fourni 2,8 milliards de dollars pour intensifier les opérations alimentaires d’urgence dans les pays touchés par la crise de la sécurité alimentaire depuis le début de l’invasion Russe. En plus de ce financement, l’Agence américaine pour le développement international (USAID) engage 2 milliards de dollars supplémentaires en fonds d’aide internationale en cas de catastrophe (IDA) pour les besoins humanitaires d’urgence au cours des trois prochains mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here