L’ancien président de la République Démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila, et l’ancien gouverneur du Katanga, le richissime homme d’affaires Moïse Katumbi, se sont « reconciliés » ce dimanche 22 mai en présence d’une foule rassemblée dans la cathédrale Saint Pierre et Paul de Lubumbashi, à l’occasion de la messe de clôture du Forum pour l’unité et la réconciliation des communautés katangaises. Un Forum qui vise, dit-on, à « aplanir les différends et à regarder dans la même direction en vue développer la province » du Katanga.

En effet, les deux fortes personnalités de la région ont échangé une poignée de main en présence de l’archevêque métropolitain de Lubumbashi, Monseigneur Fulgence Muteba Mugalu, qui a présidé une messe sous le thème « Frères et sœurs un jour, frères et sœurs pour toujours ». Joseph Kabila et Moïse Katumbi ont également échangé quelques mots, tout souriants, sous les applaudissements d’une foule qui attendait visiblement l’occasion.

Peu après la messe, les deux hommes n’ont pas hésité à se soumettre à un rite de réconciliation. Longtemps séparés depuis 2016, les deux anciens alliés devenus adversaires se sont lavés les mains dans une bassine d’eau à la fin de la messe sur le parvis de la cathédrale, en présence de tous les chefs religieux et des curieux.

A quelques mois des échéances électorales de 2023 et dans un pays connu pour le jeu des alliances, ce geste a de quoi soulever des interrogations au sein de l’opinion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here