Airtel dispose d'une base d'abonnés de plus de 40 millions de clients au Nigeria, le pays le plus peuplé du continent africain.
Airtel Africa, branche africaine du groupe indien Bharti Airtel, a annoncé mardi 22 mars, son intention de lever 194 millions USD de dette auprès de la Société financière internationale (IFC), service de prêt au secteur privé du groupe de la Banque mondiale. Ces ressources devront permettre à l’opérateur panafricain de refinancer ses 7 filiales africaines au Kenya, au Tchad, en République démocratique du Congo, à Madagascar,  au Niger, en République du Congo et en Zambie. L’IFC a fait savoir qu’elle va mobiliser les 150 millions USD et les 44 millions USD restants vont provenir du programme de portefeuille de co-prêts


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis