Le Cameroun qui s’est engagé dans la recherche des financements pour la réalisation des projets structurants va recourir au marché monétaire sous-régional avec la mobilisation des obligations du trésor. Un décret du président de la République signé le 25 janvier 2022 habilite le gouvernement à recourir à des émissions de titres publics d’un montant maximum de 350 milliards de FCFA, soit 595 millions de dollars. Ces ressources à mobiliser sur le marché monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) seront principalement destinées « au financement des projets de développement inscrits dans la loi de finances » pour


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis