Après environ 48 heures d’incertitudes, des militaires, réunis au sein d’un mouvement, viennent d’annoncer la prise du pouvoir au Burkina Faso. Plusieurs motifs sont avancés, dont la dégradation continue de la situation sécuritaire dans ce pays d’Afrique de l’ouest. « Le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) a décidé d’assumer ses responsabilités devant l’histoire, la communauté nationale et internationale. Le mouvement qui regroupe toutes les composantes des forces de défense et de sécurité a ainsi décidé de mettre fin au pouvoir de Monsieur Roch Marc Christian Kaboré, ce 24 janvier 2022. Une décision prise dans le seul but


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis