British International Investment (BII), institution de financement du développement du Royaume-Uni, (ex CDC Group), a annoncé, jeudi 20 janvier, avoir dépassé son engagement d’investir 3 milliards USD en Afrique au cours des deux dernières années. Un montant qu’elle indique avoir investi dans des entreprises sur le continent entre 2020 et 2021, malgré un contexte difficile marqué par la crise sanitaire du coronavirus. « Malgré la sévérité de la pandémie, l’institution a réussi à dépasser ses objectifs fixés lors du sommet sur l’investissement en Afrique, tenu à Londres en 2020.Le groupe a fait beaucoup d’efforts pour atténuer les retombées économiques de


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis