CONFERENCE CONSO ENERGIE ENTREPRISES 27 SEPT 2018

La société française de gestion d’actifs, Eiffel Investment Group, cherche à lever 200 millions de dollars de prêts relais pour investir dans l’accélération de l’électrification et la transition énergétique en Afrique. La Banque européenne d’investissement (BEI) compte participer au fonds à hauteur 30 millions de dollars.

L’objectif est de fournir un capital de démarrage avant les investissements à long terme pour des projets d’énergie renouvelable, qui pourraient fournir de l’énergie à deux millions de consommateurs. Le groupe vise un marché qu’il estime à 523 millions d’euros par an et le fera en sollicitant des investissements auprès d’institutions publiques et privées.

Eiffel Investment Group compte par ailleurs lancer le nouveau fonds au premier semestre de cette année. Le fonds est conçu avec des prêts de 12 à 36 mois servant à déclencher la construction des infrastructures, surtout solaires, de petites hydro ou éoliennes.

« Nous souhaitons continuer à soutenir les développeurs pour lesquels nous avons déjà fourni un financement relais, ainsi que d’autres développeurs, dans le cadre de leurs projets en Afrique. Ceci est en ligne avec notre stratégie d’entreprise globale de répondre à la demande urgente de financement là où aucune solution adéquate n’est actuellement disponible sur le marché », a déclaré Pierre-Antoine Machelon (photo), responsable de la transition énergétique chez Eiffel Investment Group.

La société annonce s’être attachée les services de Finergreen, leader mondial du conseil financier pour la transition énergétique et notamment au sein des marchés émergents, pour s’adresser au marché africain. Finergreen couvre l’Afrique à travers ses trois bureaux situés respectivement en Côte d’Ivoire, au Kenya et en Afrique du Sud.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here