Alpha Condé, en janvier 2020 en Grande-Bretagne. © Henry Nicholls/REUTERS

Alpha Condé, l’ex-chef d’Etat renversé du pouvoir en septembre 2021 en Guinée par le groupement des forces spéciales, a quitté le pays ce lundi 17 janvier pour Abu Dhabi. Le Conseil national du rassemblement pour le développement (CNRD) n’a pas fait de communication officielle pour le moment sur la question.

Âgé de 83 ans, l’ancien président avait été autorisé, le 31 décembre 2021 par les militaires au pouvoir, à quitter la Guinée pour des examens médicaux pour une durée d’un mois. Ce, en concertation avec la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao).  L’organisation demandait, depuis, sa libération et la tenue d’élections dans un délai de six mois.

Selon nos informations, l’ex-chef d’Etat a quitté le pays ce lundi alors qu’une délégation de la junte militaire malienne est attendue à Conakry. 

A la tête de la Guinée entre 2010 et 2021, Alpha Condé venait d’entamer un troisième mandat controversé à la suite de réformes constitutionnelles. “Je serai le Mandela de la Guinée”, avait-il déclaré lors de son investiture le 21 décembre 2010.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here