Benmicia Youcef

Le président de l’Union algérienne des sociétés d’assurance et de réassurance (UAR), Benmicia Youcef (photo), a fait savoir le 10 janvier 2022 que le marché de l’assurance algérienne va accueillir durant l’année 2022, deux nouvelles sociétés publiques d’assurances dont le dossier d’agrément est en cours.

S’exprimant dans les colonnes du journal ‘El Moudjahid’, le quotidien national d’information algérien, le responsable a soutenu que le marché riche de 23 sociétés d’assurance de droit algérien va passer à 25 en 2022.

Pour Benmicia, l’année 2020 a été difficile pour le secteur dans le pays qui a subi de plein fouet les effets dévastateurs de la crise sanitaire du coronavirus.

Selon ses chiffres officiels, le secteur a enregistré une baisse de 5% due essentiellement aux retombées de la crise sanitaire Covid-19 sur le secteur et l’économie en général. Néanmoins, précise le président directeur général de la Compagnie algérienne des assurances (CAAT), l’année 2021 a été caractérisée par une reprise économique qui a impacté le secteur de l’assurance renouant avec la croissance d’avant la pandémie.

Par ailleurs le président de l’UAR a déclaré que le marché des assurances prévoit une croissance de 4% pour l’exercice 2021, en se référant aux prévisions du Conseil national des assurances (CNA), pour la clôture du marché des assurances au 31 décembre 2021.

Pour rappel, l’Algérie a connu une reprise progressive du secteur de l’assurance au cours du premier semestre 2021. Le marché, toutes activités confondues, affiche un peu plus de 75 milliards de DA (543,5 millions USD), contre 71 milliards de DA (514,5 millions USD), à la même période de 2020, soit une hausse de 5,7%, selon une note de conjoncture publiée en novembre 2021 par le Conseil national des assurances (CNA).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here