La croissance économique dans l’Uemoa se situerait à 6,7% au troisième trimestre 2021, selon la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO). L’institution prévoit le même taux en ce qui concerne le dernier trimestre de l’année, tiré par la bonne tenue des services et des activités de commerce.

Selon la dernière note mensuelle de conjoncture économique de la BCEAO, les économies de l’Union poursuivraient ainsi la reprise entamée en juin 2020, pour le mois de novembre 2021. Cette dynamique, précise-t-elle, serait tirée par la hausse attendue des demandes intérieure et extérieure, du fait de la poursuite de la reprise de l’activité dans certains secteurs d’activités (transport, tourisme, hôtellerie, etc.).

« Selon les résultats de l’enquête de conjoncture de la BCEAO, l’activité économique serait bien orientée dans l’ensemble des secteurs, à l’exception de celui des bâtiments et travaux publics. Les chefs d’entreprise interrogés anticipent une hausse de leurs activités, en lien avec l’accroissement de la demande, avec une accélération au niveau des activités commerciales, des services marchands et des activités extractives », lit-on dans le rapport de 28 pages.

Au premier trimestre 2022, les prévisions effectuées par la BCEAO tablent sur une réalisation de 7,3%. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here