Espace PMESénégal : DER/FJ et WIC Capital financent les femmes...

Sénégal : DER/FJ et WIC Capital financent les femmes à hauteur de 500 millions de FCFA

-

La Délégation à l’entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes (DER/FJ), aux côtés du fonds d’investissement Women Investment Capital (WIC), a participé au financement d’entreprises dirigées par des femmes avec une ligne globale de 500 millions de FCFA (860 000 dollars). Trois d’entre les entités bénéficiaires ont fait l’objet d’une visite, mercredi 22 décembre, en vue de constater les avancées et d’échanger avec leurs responsables.

Il s’agit de Mburu, une marque de boulangerie spécialisée dans la commercialisation de produits boulangers et pâtissiers à base de matières premières locales; de Sarayaa, une SARL sénégalaise spécialisée dans la création, la production et la vente de vêtements tradi-modernes haut de gamme pour femme, et des Ateliers de Corinne Suarl qui couvre plusieurs domaines d’activité liés à la cuisine. Toutes ces trois entreprises font partie de la première vague de bénéficiaires d’une ligne de financement de 500 millions de FCFA mise à disposition dans le cadre d’un partenariat entre la DER et le fonds WIC.

Ce financement, sous forme de prêt, se veut porteur de solutions aux problèmes que les femmes rencontrent au Sénégal. « Cet apport financier nous a permis d’étendre nos activités, de concrétiser l’implantation de points de vente et d’accroître la visibilité des femmes du réseau ‘les linguères’, actives dans la promotion de céréales locales. En plus des deux boulangeries, nous avons à présent des points de vente dans 5 localités du pays », témoigne Isseu Diop Sakho, fondatrice du Réseau Mburu.

Dans les locaux de Mburu.

« Cet accompagnement de la DER et de WIC nous a rendues plus productives et compétitives. L’équipe s’est agrandie pour mieux satisfaire la demande des clients. Il m’a permis de retrouver confiance en moi en tant qu’entrepreneur », indique Corinne Erambert, directrice générale des Ateliers de Corinne.

Dans les locaux des Ateliers de Corinne.

Pour sa part, Safietou Seck, fondatrice de Sarayaa, salue la « stabilité financière » et la « visibilité » acquises grâce à cet « apport financier » qui a permis à sa structure de « tripler » ses ressources.

Dans les locaux de Sarayaa

224 emplois générés

Au regard des témoignages de ces chefs d’entreprises, Evelyne Dioh Simpa, directrice générale de Women Investment Capital, a saisi l’occasion pour mettre en évidence les retombées de ce partenariat avec la DER.

« Il s’agit des femmes entrepreneurs qui avaient du mal à jalonner seule. L’apport de la DER aux côtés du WIC permet à ces femmes aujourd’hui de se propulser à un autre niveau, également de créer de l’emploi, de la richesse. Le WIC, dans sa vision globale, c’est 2 milliards de FCFA, à terme 11 milliards à déployer au Sénégal et en Côte d’Ivoire », a-t-elle indiqué.

A date, le partenariat entre ces deux structures d’accompagnement a généré 224 emplois à travers ces trois entreprises bénéficiaires.

Dominique Mabika
Journaliste congolaise, je suis passionnée d’économie, de finance et de culture.  Mon domaine de prédilection est plutôt audiovisuelle. A ce titre, j’anime l’émission PIB sur Financial Afrik TV.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X