Les comptes extérieurs de la Côte d’Ivoire ressortent positifs avec un excédent de 564 millions de dollars en 2020. Une performance qui vient confirmer les signaux verts des échanges de biens et de services de la Côte d’Ivoire avec le reste du monde.

Ces informations données par le directeur national la BCEAO, Coulibaly Chalouho, le 17 décembre dernier au cours d’une cérémonie de présentation des résultats des comptes extérieurs du pays, indiquent également que le solde global de la balance des paiements 2020 est ressorti excédentaire de 1,04 milliards de dollars, marqué par une consolidation des avoirs nets extérieurs. Mais le compte des transactions courantes en 2020 est resté déficitaire de 3,2% du PIB.

Pour le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly, des efforts doivent continuer au niveau de certains produits d’exportation qui restent malheureusement soumis à la baisse des cours mondiaux. Ajoutant que l’analyse « pertinent de ces données permet aux décideurs de faire des choix éclairés des politiques économiques et financières, d’anticiper et de réagir avec efficacité aux évènements conjoncturels de l’environnement économique nationale, régionale et internationale ».

La balance des paiements est un instrument qui permet de mesurer de la bonne santé de l’économie d’un pays ou d’une zone monétaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here