Par ABASHI SHAMAMBA Poussé par une contraction de la demande des devises sur le marché de change et une explosion des transferts des MRE (9 milliards de dollars attendus à fin décembre)., le cours de la monnaie marocaine face à l’euro et au dollar se rapproche de la limite inférieure de sa bande de fluctuation. Pas du tout inquiète, la Banque centrale (Bank Al-Maghrib) y voit une arme pour contrer l’inflation importée.  Les Marocains qui reçoivent de l’argent envoyé par leurs parents résidant en Europe, aux Etats-Unis ou les MRE réinstallés au Maroc qui perçoivent leur pension de l’étranger, le


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis