Par ABASHI SHAMAMBA. C’est le premier incident majeur entre le gouvernement d’Aziz Akhannouch et le monde des affaires. Confrontés à une avalanche d’annulations de séjours des touristes étrangers suite à la décision des autorités de suspendre les vols au départ et vers l’Allemagne, le Royaume-Uni et les Pays-Bas, la Confédération nationale du tourisme a publié un communiqué virulent accusant le gouvernement de «pousser le secteur à une mort certaine ». Sous couvert d’anonymat, certains opérateurs parlent d’« amateurisme».  Le «bannissement» temporaire par le gouvernement marocain de vols provenant de l’Allemagne, Pays-Bas et du Royaume-Uni, trois gros pourvoyeurs mondiaux de flux touristiques


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis