FinanceBourses et MarchésNigéria : Sendbox lève 1,8 millions de dollars pour...

Nigéria : Sendbox lève 1,8 millions de dollars pour étendre ses opérations de logistique en Afrique de l’ouest

-

Sendbox, la plateforme de commerce électronique basée au Nigeria, a réussi à lever, dans le cadre de sa cohorte d’hiver 2021, 1,8 million de dollars d’un tour de table d’amorçage mené par 4Dx Ventures, Enza Capital, FJLabs et Golden Palm Investments, portant son investissement total à 2 millions de dollars.

La manne devra servir à numériser davantage les livraisons pour les PME africaines et pour étendre les opérations de la société dans les pays d’Afrique de l’ouest, renforcer le développement de sa gamme de produits et embaucher de nouveaux talents, selon un communiqué de la société.

Commentant les ambitions de collecte de fonds et de croissance de Sendbox, son PDG et cofondateur, Emotu Balogun, a déclaré : « peu importe où se trouvent les clients dans le monde, nous voulons que les PME africaines puissent les atteindre. Les livraisons à Lagos, Abuja, Port Harcourt et Ibadan ont constitué une grande partie de l’activité de nos marchands nationaux. En plus de cela, un accès abordable au Royaume-Uni, à l’UE, aux États-Unis et au Canada a créé une opportunité de vendre des produits à des centaines de millions d’acheteurs auparavant inaccessibles».

Lancée en 2018, Sendbox est un fournisseur de solutions de démarrage qui regroupe les fournisseurs de logistique et aide les PME à réduire le fardeau de l’engagement de différentes entreprises logistiques pour livrer des biens et des services dans divers endroits.

« Non seulement nous avons été impressionnés par la croissance de 300 % de Sendbox d’une année à l’autre depuis son lancement, mais nous constatons que le potentiel du marché a explosé avec plus de 40 millions de PME nigérianes et une valeur industrielle prévue pour le social et le commerce électronique atteignant 45 milliards de dollars sur le continent d’ici 2025 », a déclaré Walter Baddoo, cofondateur et associé général de 4DX Ventures.

La société ambitionne d’étendre ses activités vers le financement et les paiements, suivie par des intégrations de commerce électronique et de marché en Afrique de l’Ouest.

Amadjiguéne Ndoye
journaliste économique, titulaire d’un Master II en Communication et Journalisme de l'Institut Supérieur des Sciences de l’Information et de la Communication de Dakar (ISSIC). Grande amatrice de lecture et de musique. Féministe dans l'âme et passionnée de mode.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X