A la UneCôte d’Ivoire: le Congrès du parti de Gbagbo s’ouvre...

Côte d’Ivoire: le Congrès du parti de Gbagbo s’ouvre sans Simone Gbagbo

-

Adama Bictogo était présent…


Comme annoncé, les assises du congrès constitutif du nouveau parti de  Laurent Gbagbo se tiennent effectivement ce samedi 16 octobre 2021 au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan. Un acte qui marque officiellement le retour de  l’ex-président ivoirien dans l’arène politique sans Simone Gbagbo mais en présence d’un émissaire de Ouattara. 


Pari réussi pour l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo. Sa volonté exprimée le 9 août dernier, lors d’un comité central extraordinaire, de sortir de la longue guéguerre interne du Front Populaire Ivoirien (FPI) pour créer un nouveau parti est en train de se traduire en actes. Le Congrès constitutif de ce nouveau parti  souhaité par Laurent Gbagbo  s’est officiellement ouvert ce samedi 16 octobre.

Pendant deux jours, les congressistes vont s’atteler  à donner forme et vie à ce nouvel instrument qui va officiellement consacrer le retour effectif de l’ex-président ivoirien dans l’arène politique. Et les partisans de l’ex-pensionnaire de la prison de la Haye n’ont pas voulu être en marge de cet «évènement historique». Ils sont donc venus en masse. Si bien que pour contenir tout ce monde, le comité d’organisation a aménagé un «village du congrès» dans le village de  Blockauss, à quelques encablures du Sofitel Hôtel Ivoire, afin  de permettre à tous ceux qui n’ont pas accès à la salle de «vivre le congrès en direct»

Les partis alliés et amis politiques de Laurent Gbagbo sont également venus de plusieurs pays d’Afrique et d’Europe pour soutenir la naissance de ce nouveau parti. «Votre priorité dans la lutte pour la souveraineté politique et économique des peuples face à l’autoritarisme néolibéral nous parle», a déclaré Jean-Luc Mélenchon, président de la France Insoumise, à l’endroit de Laurent Gbagbo.

 Au plan national, en plus de Henri Konan Bédié, président du PDCI, qui a dépêché une forte délégation, le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara s’est également fait représenté à ses assises du nouveau parti de Gbagbo. «Le RDHP ne fera pas l’économie de sa relation avec le nouveau parti (…) Le président Ouattara m’a demandé de venir apporter son soutien au nouveau parti naissant » a déclaré Adama Bictogo pour le compte du parti au pouvoir.

Simone Gbagbo…au Congo !

La grande absente de ce jour aura été Simone Ehivet-Gbagbo, l’ex-première Dame, qui a toujours été comme un doublon politique de Laurent Gbagbo. Elle s’est envolée ce samedi 16 octobre pour le Congo où, selon sa page facebook officielle, elle doit prononcer une conférence pour le  compte d’une fondation chrétienne dénommée Olangi Wosho. Une autre preuve que, depuis le 25 septembre, avec le lancement officiel duMouvement des Générations Capables (MGC), un mouvement dit ‘’citoyen’’ dont « elle n’est officiellement que la marraine », Simone a rompu la camaraderie politique avec Laurent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X