LeadersInstitutions internationalesCommerce : le Système panafricain de paiement et de...

Commerce : le Système panafricain de paiement et de règlement entre en opération

-

Conçu pour faciliter les échanges commerciaux sans se déplacer, le Système panafricain de paiement et de règlement (Papss) entre maintenant dans sa phase d’opérationnalisation, ont annoncé la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) et le secrétariat de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf), le 28 septembre 2021.

Avec cet outil, indique Afreximbank, l’on peut effectuer des paiements transfrontaliers instantanés en devises locales entre les marchés africains. « En simplifiant les transactions transfrontalières et en réduisant la dépendance vis-à-vis des devises fortes pour ces transactions », le Papss a été mis en place après une phase d’implémentation dans les pays de la Zone monétaire ouest-africaine (Zmao), avec des transactions en direct effectuées en un instant.

« Le Papss donnera un nouvel élan aux entreprises pour qu’elles se développent plus facilement à travers l’Afrique, en éliminant essentiellement les frontières qui nous ont balkanisés et nous ont volé notre prospérité économique pendant si longtemps », indique Mike Ogbalu, le président du Papss.

« Intégrer les économies africaines »

« L’introduction de cet outil offre à l’Afrique une plus grande capacité à mener des transactions transfrontalières et à élargir l’échelle des opportunités actives et latentes pour l’amélioration du commerce intra-africain », indique Wamkele Mene, Secrétaire général de la Zone de libre-échange continentale africaine.

Pour le président d’Afreximbank, Benedict Oramah, le Papss ne va pas se substituer aux systèmes de paiement régionaux et nationaux existants, mais « collaborera et travaillera avec eux pour mieux intégrer les économies africaines au profit de tous. Nous remercions l’Union africaine, le secrétariat de la Zlecaf, l’Institut monétaire ouest-africain et les banques centrales africaines pour un résultat remarquable ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X