LeadersCommuniqués de presseLe Fonds pour le développement des exportations en Afrique...

Le Fonds pour le développement des exportations en Afrique (FEDA) réalise son premier investissement dans Liquid Intelligent Technologies

-

La Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank) a annoncé un participation minoritaire du Fonds pour le développement des exportations en Afrique (FEDA) dans Liquid Intelligent Technologies (Liquid), un groupe panafricain de technologie des télécommunications. Il s’agit du premier investissement réalisé par le FEDA, une filiale d’Afreximbank privilégiant l’impact sur le développement, et qui fournit des financements en fonds propres et quasi-fonds propres à des entreprises développant le commerce et l’exportation de biens et services à valeur ajoutée en Afrique.

Cet investissement offre au FEDA la possibilité de devenir une partie prenante du paysage africain de l’infrastructure technologique en pleine expansion et dans lequel Liquid est un acteur de premier plan. Avec un réseau de fibre optique s’étendant actuellement sur plus de 100.000 km en Afrique subsaharienne, l’une des régions du monde où la croissance du marché des données est la plus rapide, Liquid dispose d’un accès direct à l’infrastructure internationale de câbles sous-marins ainsi que d’investissements importants dans des centres de données sur le continent. Liquid est le seul opérateur en Afrique subsaharienne à disposer d’un réseau de fibres optiques couvrant plusieurs pays avec une telle étendue géographique.

L’infrastructure de Liquid facilite donc la connectivité intra- et extra-africaine, réduisant ainsi le coût des communications et du commerce, conformément au mandat du FEDA et d’Afreximbank.

«Le fait que le FEDA investisse dans Liquid Intelligent Technologies est un événement marquant, car il s’agit du premier investissement du fonds. Cette opération est une démonstration de la capacité du FEDA à tirer parti du réseau de la Banque africaine d’Import-Export et à investir dans des opportunités qui favoriseront la transformation structurelle du commerce sur le continent. Liquid fournit un appui en technologie numérique essentielle qui qui permet une meilleure connectivité et facilite le commerce de l’Afrique avec le reste du monde. Cet investissement ouvrira la voie à d’autres investissements du FEDA et marque le début du processus d’établissement d’un bilan institutionnel d’investissements réussis et d’impact sur le développement du continent », s’est réjoui le Professeur Benedict Oramah, Président d’Afreximbank.

La mission du FEDA est de fournir des capitaux propres en mettant l’accent sur l’impact sur le développement dans divers secteurs en Afrique qui sont essentiels pour stimuler le commerce intra-africain et le développement des exportations à valeur ajoutée, tout en offrant un rendement financier aux investisseurs.


À propos d’Afreximbank : La Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank) est une institution financière multilatérale panafricaine dédiée au financement et à la promotion du commerce intra et extra-africain. Afreximbank déploie des structures innovantes pour fournir des solutions de financement qui facilitent la transformation de la structure du commerce africain et accélèrent l’industrialisation et le commerce intrarégional, soutenant ainsi l’expansion économique en Afrique.  Depuis sa création, la Banque a beaucoup œuvré en faveur du soutien aux pays africains en temps de crise. À travers le Dispositif d’atténuation de l’impact de la pandémie sur le commerce (PATIMFA) lancé en avril 2020, Afreximbank a décaissé plus de 6,5 milliards de dollars US en 2020 afin d’aider les pays membres à amortir les effets négatifs des chocs financiers, économiques et sanitaires causés par la pandémie de COVID-19. Fervent défenseur de l’Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), Afreximbank a développé un système panafricain de paiement et de règlement (PAPSS) qui a été adopté par l’Union africaine (UA) comme la plateforme de paiement et de règlement devant appuyer la mise en œuvre de la ZLECAf. Afreximbank collabore avec l’UA et le Secrétariat de la ZLECAf en vue de mettre en place une Facilité d’ajustement visant à aider les pays à participer efficacement à la ZLECAf. À la fin de 2020, le total des actifs et des garanties de la Banque s’élevait à 21,5 milliards de dollars US et les fonds de ses actionnaires s’établissaient à 3,4 milliards de dollars US. La Banque a décaissé plus de 42 milliards de dollars US entre 2016 et 2020. Afreximbank est notée A- par GCR International Scale, Baa1 par Moody’s et BBB- par Fitch. La Banque a son siège social au Caire, en Égypte.

Rédactionhttp://financialafrik.com
Financial Afrik se propose de délivrer l’information financière stratégique aux cadres et dirigeants, à travers une newsletter quotidienne et un site web qui couvre toute la finance africaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X