A la UneEranove augmente son capital pour financer sa croissance...

Eranove augmente son capital pour financer sa croissance en Afrique (les chiffres)

-

Le Groupe industriel panafricain Eranove, acteur majeur de la gestion de services publics et la production d’électricité et d’eau potable en Afrique, vient d’augmenter son capital. Il s’agit d’un tournant majeur pour ce groupe de plus en plus présent dans les infrastructures de base (eau et énergie) et le secteur financier. 

L’augmentation de capital a été souscrite par la nouvelle société ECP Power & Water Holding, portée par son actionnaire historique Emerging Capital Partners (ECP), A.P. Moller Capital, gestionnaire de fonds spécialisé dans le secteur des infrastructures et les marchés en développement, DEG et IFU, institutions allemande et danoise de financement du développement dédiées au secteur privé dans les pays en développement. 

L’investissement de cette nouvelle structure est de 250 millions de dollars, avec 40 millions d’euros pour cette augmentation de capital. Le communiqué d’Eranove parle d’une première augmentation, ce qui sous-entend qu’il pourrait en avoir d’autres plus tard pour financer le pipe des projets d’Eranove estimés à 1000 MW en Côte d’Ivoire, au Togo, au Gabon, en RDC

La création de la société ECP Power & Water Holding et l’augmentation de capital consacrent la solidité du modèle économique d’ Eranove. Cette opération constitue un levier de croissance pour financer et accélérer le développement panafricain du Groupe panafricain engagé, indique le communiqué de la direction, émis le 9 août 2021, “pour un meilleur accès à l’eau, l’assainissement et l’électricité avec des services durables et responsables afin de répondre aux défis de la transition climatique et du développement économique de l’Afrique”.

 Dirigé par Marc Albérola, Directeur Général (photo)?, le Groupe industriel panafricain Eranove est  présent en Côte d’Ivoire depuis plusieurs décennies (SODECI, CIE, CIPREL, Awale, Smart Energy), au Sénégal depuis 1996 (SDE, cédée à Suez en janvier 2020) et développe de nouveaux projets au Mali, au Togo, au Gabon, à Madagascar, en Côte d’Ivoire, au Bénin, au Sénégal et en République Démocratique du Congo. 

Avec un chiffre d’affaires de 615 millions d’euros, 306 millions de m3 d’eau potable produite, une capacité de production électrique exploitée de 1 250 MW et 1 000 MW en développement, le Groupe emploie plus de 7 800 collaborateurs au service de 2,9 millions de clients pour l’électricité et 1,4 millions pour l’eau (chiffres 2020). “Acteur responsable”, le Groupe se dit engagé au travers de ses filiales sur l’ensemble des enjeux de la RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) et sur les certifications qualité ISO 9 001, sécurité ISO 45 001 et environnement ISO 14 0001.

Adama WADE
Directeur de publication de Financial Afrik. Dans la presse économique africaine depuis 17 ans, Adama Wade a eu à exercer au Maroc dans plusieurs rédactions. Capitaine au Long Cours de la Marine Marchande et titulaire d'un Master en Communication des Organisations, Adama Wade a publié un essai, «Le mythe de Tarzan», qui décrit le complexe géopolitique de l’Afrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X