FinanceBons du trésor : La Côte d’Ivoire lève 56,307...

Bons du trésor : La Côte d’Ivoire lève 56,307 milliards de FCFA sur le marché financier de l’UMOA

-

L’Etat de Côte d’Ivoire, à travers sa Direction générale du trésor et de la comptabilité publique, a levé ce 03 août 2021 un montant de 56,307 milliards de FCFA (84,460 millions d’euros) sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) à l’issue de son émission simultanée par adjudication de bons assimilables du trésor (BAT) de maturité 91 jours et 364 jours.

Ces ressources sont destinées à assurer la couverture des besoins de financement du budget de l’Etat Ivoirien. Pour le troisième trimestre 2021, les intentions d’émissions de titres publics par adjudication exprimées par les autorités ivoiriennes se chiffre à 355 milliards de FCFA.

Sur un montant global mis en adjudication de 55 milliards de FCFA, le trésor public ivoirien s’est retrouvé avec 136,778 milliards de FCFA de soumissions globales faites par les investisseurs, soit un taux de couverture du montant mis en adjudication de 248,69%.

Sur le montant des soumissions, l’émetteur en a retenu 56,307 milliards de FCFA et rejeté les 80,471 milliards de FCFA restants, soit un taux d’absorption de 41,17%.

Le rendement moyen pondéré s’est établi à 2,50% pour les BAT à 91 jours et 4,08% pour les BAT à 364 jours. En revanche, le taux moyen pondéré et le taux marginal se sont respectivement à 2,48% et 3,92% pour les BAT à 91 jours et 2,50% et 4,00% pour les BAT à 364 jours.

Le remboursement des bons émis se fera le premier jour ouvrable suivant la date d’échéance fixée au 2 novembre 2021pour les BAT à 91 jours et au 2 aout 2022 pour les BAT à 364 jours. En revanche, les intérêts sont payables d’avance et précomptés sur la valeur nominale des bons qui est d’un million de FCFA.

Albert Savana
Journaliste depuis 20 ans dans la presse économique africaine  et auteur de plusieurs enquêtes et reportages. A couvert plusieurs sommets de l’Union Africaine, de la Commission économique africaine et de la Banque Africaine de Développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X