La France reprend sa coopération militaire avec le Mali

0
Des soldats français patrouillent la région de Gourma, au Mali, dans le cadre de l'opération Barkhane, le 27 juillet 2019. ©Reuters

La France a décidé de reprendre avec le Mali, sa coopération militaire interrompue suite au coup d’État de mars dernier, alors que se prépare l’envoi d’une force internationale pour reconquérir le nord du pays occupé par des islamistes armés.

« A l’issue de consultations avec les autorités maliennes de transition et les pays de la région, la France prend acte des engagements des autorités maliennes de transition » endossés par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), a annoncé le ministère des Armées ce vendredi. La France a donc « décidé la reprise des opérations militaires conjointes ainsi que des missions nationales de conseil, qui étaient suspendues depuis le 3 juin dernier ».

« Le gouvernement français a marqué sa disponibilité à coopérer avec le Mali dans ce domaine (militaire) », avait fait savoir Jean Félix-Paganon, envoyé spécial de la France au Sahel, le 28 juin 2021.

Notons qu’une force militaire composée de quelque 3.000 soldats de pays membres de la Cedeao est en préparation, avec l’aval de l’ONU et le soutien logistique de pays comme la France et les États-Unis.

Toutefois, des sources sécuritaires ont confirmé l’arrivée, ce week-end dans le nord du Mali, de « centaines » de djihadistes étrangers et armés prêts se battre aux côtés des groupes islamistes qui occupent la région depuis près de sept mois, en cas d’intervention armée internationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here