Signature de la convention de concession de 3 projets de mini-réseaux solaires (Essor) en RDC

0

Aux côtés des sociétés Gridworks Partners et AEE Power Ventures, le Groupe industriel panafricain Eranove a signé avec le gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC), représenté par le Ministre congolais des Ressources Hydrauliques et de l’Électricité, M. Mwenze Mukaleng, la convention de concession de 22 ans pour la conception, le développement, le financement, la construction, la production, l’exploitation, l’entretien, la commercialisation, la distribution et la maintenance de trois mini-réseaux solaires dans les villes de Gemena, Bumba et Isiro, dans le nord de la République Démocratique du Congo. Étaient également présents à cette cérémonie de signature, les Gouverneurs des trois provinces concernées, l’Ambassadrice du Royaume-Uni en RDC ainsi que le Coordonnateur de l’Unité de coordination et de gestion de projet (UCM), organe de gestion indépendant rattaché à la Présidence.

Issu d’un appel d’offres international lancé en janvier 2019, ce projet baptisé « Essor » doit permettre d’approvisionner 460 000 habitants dans ces trois localités choisies pour l’absence de solutions alternatives opérationnelles fiables, abordables et propres d’électrification à court et moyen terme, et ce malgré leur dynamisme économique. La société « Moyi Power », « la puissance du soleil » en lingala, a été créée pour mener à bien ce projet.

En desservant à terme 1,4 million d’habitants, ce projet « Essor », lancé par le Ministère congolais de l’Énergie et des Ressources Hydrauliques (MERH) en partenariat avec le gouvernement du Royaume-Uni, fait figure de modèle dans le domaine de l’énergie renouvelable distribuée par sa taille et sa masse critique.

Moyi Power mettra en oeuvre des réseaux électriques locaux isolés qui distribueront de l’électricité aux foyers et aux entreprises à partir de sources renouvelables telles que l’énergie solaire et éolienne – indépendamment du réseau national.

Un financement d’environ 100 millions de dollars (82 millions d’euros) – en fonds propres du consortium, en dette fournie par les institutions de financement du développement (IFD) et en subventions en capital – sera mobilisé par le consortium pour le déploiement des trois sites. À l’issue du bouclage financier et des autres accords contractuels, Moyi Power entamera la construction des trois centrales électriques et des réseaux de distribution associés.

« Cette signature marque le lancement concret d’un projet de développement significatif pour le Groupe Eranove comme pour la RDC, afin d’améliorer l’accès à l’électricité. Ce modèle de partenariat public-privé combine des expertises locales africaines et internationales pour répondre aux besoins spécifiques des usagers et optimiser des ressources naturelles. Les mini-réseaux synthétisent parfaitement le modèle vertueux que notre Groupe promeut sur le continent puisqu’ils permettent d’approvisionner en énergie des zones qui en sont dépourvues, isolées, de pallier le déficit d’infrastructures tout en assurant une continuité de l’accès à l’électricité et des services de qualité. Cette innovation constitue une complémentarité aux réseaux interconnectés à fort potentiel pour répondre aux défis du développement économique et social et de lutte contre le réchauffement climatiqueNous remercions une fois de plus l’État congolais pour sa confiance ainsi que l’ensemble de nos partenaires pour leur appui », a déclaré M. Marc Albérola, Directeur Général du Groupe Eranove.

Outre le Groupe Eranove qui apportera son savoir-faire en matière d’exploitation, de maintenance des ouvrages de production, de distribution et de la commercialisation, ce consortium international réunit Gridworks Partners, plateforme de développement et d’investissement spécialisée dans le transport et la distribution d’électricité hors réseau en Afrique détenue à 100 % par la Banque de développement britannique (CDC), et le Groupe AEE Power Ventures présent dans 13 pays africains dans le secteur de la construction des infrastructures électriques.

« Nous sommes heureux de donner le coup d’envoi à cette nouvelle aventure que constitue Moyi Power. Nous sommes heureux de la mener aux côtés du Groupe Eranove et d’AEE Power Ventures, et nous sommes fiers de servir le Gouvernement de la République Démocratique du Congo et ses habitants », a déclaré M. Simon Hodson, Directeur général de Gridworks.

« AEE Power est engagé depuis de nombreuses années dans le secteur de l’énergie en Afrique, tout particulièrement en RDC. Nous nous réjouissons de participer au projet Essor aux côtés de nos partenaires du consortium et des autorités congolaises. Nous sommes convaincus que la participation de capitaux et compétences privés est essentielle au développement du secteur de la distribution d’électricité sur le continent et nous sommes ravis d’être partie prenante dans ce projet pionnier », a affirmé M. José Ángel González, Président d’AEE Power.

« Ce projet constitue un point d’orgue pour la République Démocratique du Congo qui peut miser sur de très importantes ressources énergétiques naturelles et renouvelables afin de répondre au déficit de production électrique tout en répondant présent au défi de la transition environnementale et climatique. Le programme Essor permet en effet d’apporter un accès pérenne à une énergie nécessaire pour améliorer les conditions de vie et accroitre les opportunités d’activités économiques. Gemena, Bumba et Isiro ne sont qu’un début ! », a conclu le Ministre congolais des Ressources Hydrauliques et de l’Électricité, M. Olivier Mwenze Mukaleng.

Le projet Essor, qui prévoit à terme d’équiper 23 localités supplémentaires, devrait aussi avoir un impact significatif sur le changement climatique en réduisant les émissions de carbone grâce au déplacement de la production de diesel – alors que la République démocratique du Congo ambitionne de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 17 % d’ici 2030 alors que le taux d’accès à l’électricité est de 10%.

Dans une approche de partenariat public-privé, solide et pérenne, le Groupe Eranove a financé, structuré et exploite également plusieurs projets en Côte d’Ivoire (centrale d’Atinkou à cycle combiné gaz-vapeur de 390 MW, aménagement du fleuve Cavally), au Gabon (centrales hydroélectriques de Ngoulmendjim et de Dibwangui, 73 MW et 15 MW, et usine d’eau potable d’Orélo de 140 000 m3/jour), au Togo (centrale de Kékéli à cycle combiné gaz-vapeur de 65 MW), au Mali (centrale hydroélectrique de Kénié de 56 MW) ainsi que d’autres projets.

En Côte d’Ivoire également, la filiale du Groupe Eranove de gestion de service public, la Compagnie Ivoirienne d’électricité (CIE), opère pour le compte de l’État de Côte d’Ivoire, les segments Production, Transport, Distribution et Commercialisation de l’énergie électrique. Par ailleurs, la CIE déploie le Programme Électricité Pour Tous (PEPT) qui a permis de raccorder 1 022 000 foyers aux services d’électricité, sur la période 2015-2020, avec des branchements-abonnements et des kits d’installation à coût réduit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here