Au titre de l’exercice clos en mars 2021, Safaricom a annoncé ce weekend avoir réalisé une perte de 314 millions de shillings (3 millions USD) dans M-Pesa Africa, la joint-venture qu’elle a formée avec sa société mère sud-africaine Vodacom Group. La société de télécommunications a fait savoir que cette contre-performance est due aux coûts de configuration initiaux et à la baisse des revenus de M-Pesa durant la période de la pandémie de Covid-19.

M-Pesa Africa vise à amener la plateforme de services financiers mobiles au-delà des marchés existants desservis séparément par Safaricom et Vodacom. Safaricom exploite M-Pesa directement au Kenya tandis que Vodacom gère le service via ses filiales en Tanzanie, en République démocratique du Congo, au Mozambique et au Lesotho.

M-Pesa Africa se concentre sur de nouveaux marchés tels que le Rwanda, la Tanzanie, l’Ouganda et les territoires d’outre-mer, travaillant avec des partenaires de paiement comme PayPal, Western Union et AliExpress. Ses revenus ont diminué sur tous les marchés au cours de l’exercice clos en mars, reflétant l’impact de la suppression des frais sur les transactions de faible valeur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here