TourismeAérienRDC : gouvernement et compagnies aériennes examinent le coût...

RDC : gouvernement et compagnies aériennes examinent le coût « exorbitant » des billets

-

Le gouvernement de la RD Congo et les sociétés de transport aérien opérant dans le pays tiennent depuis le 11 mai 2021 à Kinshasa, un atelier sur les coûts jugés exorbitants en rapport avec un arrêté de 2015 qui fixe pourtant le tarif sur le réseau domestique. À ce jour et contrairement aux  prescrits de ce arrêté, un billet d’avion sur le vol  Kinshasa-Lubumbashi coûte 340 USD au lieu de 260 USD. Un tarif auquel les passagers devront ajouter d’autres frais supplémentaires dont les frais de test Covid-19.

« Ces différentes charges supplémentaires ne font qu’éroder le pouvoir d’achat et durcir les conditions d’usage de ce moyen de transport », a déploré le ministre de l’Économie, Jean-Marie Kalumba Yuma, dans son discours d’ouverture de la rencontre qui prend fin ce mercredi. Appelant les  opérateurs du secteur de transport aérien à se pencher sur ce dossier et à trouver ensemble des pistes de solution concernant une tarification conforme à la loi, en raison de conditions difficiles dans lesquelles ils travaillent  actuellement à la suite, notamment, de la pandémie de Covid-19.

Selon les statistiques de la Régie des voies et aériennes (RVA), les aéroports de la RDC ont accueilli, en 2019, un total de 1.105.766 passagers embarqués dont 680.726 passagers pour les vols domestiques nationaux et 425.040 passagers pour les vols internationaux, soit un taux de réalisation de 103,75% par rapport aux prévisions. L’aéroport international de N’djili à Kinshasa est en tête avec 524.118 passagers embarqués, suivi de ceux de Lubumbashi (190.419) et de Goma (137.257).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X