FinanceAssuranceAllianz identifie 4 principaux risques dans le secteur financier...

Allianz identifie 4 principaux risques dans le secteur financier mondial en 2021

-

Le secteur des services financiers mondial sera confronté à 4 principaux risques, selon un nouveau rapport publié par Allianz Global Corporate & Specialty (AGCS) intitulé ‘‘Financial Services Risk Trends: An Insurer’s Perspective’’. L’assureur évoque les incidents cybers dus à la dépendance à la technologie, la pandémie de Covid-19, l’évolution législative et réglementaire et les questions environnementales, sociales et de gouvernance (ESG).

Allianz indique, en effet, que les établissements financiers et leurs administrateurs évoluent dans un monde en rapide mutation, marqué par des risques nouveaux et émergents, générés par leur exposition cyber, due à leur dépendance à la technologie, au durcissement de la réglementation et à la crise de la Covid-19. « Le secteur des services financiers traverse une période de risques accrus », observe Paul Schiavone, directeur mondial des solutions industrielles pour les institutions financières chez AGCS cité dans un communiqué publié le 10 mai 2021 par Allianz. Selon le responsable, la pandémie a provoqué l’un des plus grands chocs que l’économie mondiale ait connus, entraînant des mesures de relance économique et budgétaire inédites, et un endettement public sans précédent.

« Malgré une amélioration des perspectives économiques, les incertitudes restent nombreuses. La volatilité de l’économie et des marchés demeure une menace pour l’avenir, et le secteur doit également prêter plus d’attention aux risques dits non-financiers », ajoute Paul Schiavone qui invite le secteur à « veiller à sa cyber-résilience, à la gestion de ses fournisseurs et de ses chaînes d’approvisionnement, mais aussi à l’impact du changement climatique et autres questions environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) ».

Sinistres les plus coûteux

Selon AGCS qui, dans son rapport, met également en évidence les principales causes de sinistres constatées par les assureurs dans les établissements financiers, « les incidents cyber donnent déjà lieu aux sinistres les plus coûteux ». Les assureurs, précise la société, constatent une augmentation des sinistres d’origine technologique, notamment des actions intentées contre des administrateurs pour des violations de données de grande envergure.

« La sinistralité récente, aggravée par l’incertitude liée à la Covid-19, a contribué à un remaniement du marché de l’assurances des institutions financières, avec un ajustement des tarifs et un recentrage sur la sélection des risques par les assureurs. Et l’intérêt pour le transfert alternatif des risques, en plus de l’assurance traditionnelle, est croissant », indique Allianz.

Ibrahima jr Dia
Economiste de formation, passionné des questions de développement, suit l'actualité financière africaine au jour le jour. Milite pour une Afrique nouvelle sans frontières et sans préjugés. A lu Marx, Adam Smith et Cheikh Anta Diop et aime échanger sur ces sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X