A la UneA la BRVM, l'emprunt BIDC clôturé en quelques tours...

A la BRVM, l’emprunt BIDC clôturé en quelques tours d’horloge

-

L’emprunt BIDC de 50 milliards de Franc CFA ouvert lundi 10 mai à la souscription a été clôturée par anticipation, en une journée. Selon les informations exclusives de Financial Afrik, le carnet d’ordre a enregistré une souscription record d’environ 260%, témoignant d’une part de l’appétit des investisseurs pour du papier frais de bonne qualité, rémunérateur et de profil de risque plutôt faible et, de l’autre côté, de la bonne structuration proposée par l’arrangeur principal, Impaxis Securities aidé par un syndicat de placement comprenant comme le déclare Ababacar Diaw (entretien) , Coris Bourse en tant que co-arrangeur et co-chef de file et Ecobank Development Corporation (EDC) en tant que co-chef de file. Les institutionnels de la zone et de l’institutionnel se sont particulièrement positionnés démontrant l’attractivité du marché financier de l’UEMOA en cette période d’incertitudes.

Pour rappel, l’emprunt BIDC sera amorti sur une maturité de 7 ans à un taux d’intérêt de 6,50%/an net pour les investisseurs résidant en région UMOA. Les intérêts seront payables semestriellement à partir de la date de jouissance de l’Opération et le remboursement du capital sera semestriel, après deux années de différé. « Les montants collectés seront utilisés pour accompagner les Etats membres de l’UEMOA dans leur relance économique et le financement de projets de développement dans les secteurs tels que les infrastructures, l’énergie, l’eau et la santé », a déclaré Sydney VANDERPUYE, Directeur Finances de l’institution.

Adama WADE
Directeur de publication de Financial Afrik. Dans la presse économique africaine depuis 17 ans, Adama Wade a eu à exercer au Maroc dans plusieurs rédactions. Capitaine au Long Cours de la Marine Marchande et titulaire d'un Master en Communication des Organisations, Adama Wade a publié un essai, «Le mythe de Tarzan», qui décrit le complexe géopolitique de l’Afrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X