LeadersCommuniqués de presseLa Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO...

La Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) lance la première tranche de son programme d’emprunt obligataire dans la zone UEMOA pour un montant de 50 milliards de FCFA

-

La Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) a lancé le lundi 3 mai 2021, la première phase de son programme d’emprunt obligataire, visant à mobiliser 50 milliards de FCFA dans la zone UEMOA pour le financement de ses interventions en faveur de la relance économique post-COVID dans huit de ses États membres. La Banque régionale de développement de la Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a entrepris de mobiliser un emprunt obligataire d’un montant total de 240 milliards de FCFA dans la zone UEMOA, afin de résorber l’énorme déficit infrastructurel au sein de la région.

L’emprunt obligataire levé lors de cette première Tranche sera amorti sur une période de sept ans au taux d’intérêt annuel de 6,50% net. La souscription se déroulera du 3 mai 2021 au 17 mai 2021.

La BIDC, qui s’est donné pour mission de stimuler la relance économique dans la zone CEDEAO-UEMOA en vue de juguler l’impact négatif de la Covid-19 sur la croissance socio-économique des États membres, invite les investisseurs, les particuliers, les entreprises, les résidents et les non-résidents de la zone UEMOA à participer activement à la relance des économies de la sous-région.

La BIDC a fait appel à un consortium composé de Sociétés de Gestion et d’Intermédiation (SGI) de renom agréées par le CREPMF, Notamment comme Arrangeur Principal et Chef de File Impaxis Securities, Coris Bourse et EDC Investment Corporation (EIC) pour mener à bien cette opération. 

Dans la perspective du redressement de la situation après la crise sanitaire actuelle, la BIDC engagera ses fonds en faveur des États membres de l’UEMOA pour soutenir leurs projets de relance économique et de développement notamment dans les secteurs de l’infrastructure, de l’énergie, de l’eau et de la santé. En outre, elle compte intensifier ses investissements dans le secteur privé et accorder des financements supplémentaires aux banques régionales et aux institutions de microfinance pour le développement des PME et PMI. 

Cette première tranche du programme de l’emprunt obligataire a été approuvée par le Conseil Régional de l’Épargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF) et autorisée visa n° [EOP/ 21-21] pour l’émission de 5 000 000 d’obligations au prix unitaire de 10 000 FCFA. 

A PROPOS DE LA BIDC 

La Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) est une banque régionale d’investissement et de développement de premier plan, basée à Lomé, en République togolaise. Au cours des quatre dernières décennies, la BIDC a investi environ 2,8 milliards USD dans les programmes de développement inter et intra-régionaux portant sur diverses initiatives dans les domaines des infrastructures et des équipements de base, du développement rural et de l’environnement, de l’industrie, et dans le secteur social et celui des services. Les interventions de la BIDC revêtent la forme de prêts à long, moyen et court-termes, de prises de participation, de lignes de crédit, d’activités de refinancement, d’opérations et de services d’ingénierie financière. 

Rédactionhttps://financialafrik.com
Financial Afrik se propose de délivrer l’information financière stratégique aux cadres et dirigeants, à travers une newsletter quotidienne et un site web qui couvre toute la finance africaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X