Nigeria : la banque centrale fait sauter le conseil d’administration de First Bank

0
Godwin Emefiele, gouverneur de la Banque Centrale du Nigeria

La sanction de la Banque centrale du Nigéria (CBN) ne s’est pas fait attendre. L’autorité a démis jeudi 29 avril, l’ensemble du conseil d’administration de la First Bank of Nigeria, pour avoir nommé un nouveau directeur général sans approbation réglementaire.

Tout est parti de la nomination de Gbenga Shobo au poste de directeur général / chef de la direction (PDG) du groupe le mercredi 28 avril, à laquelle la CBN était pourtant opposée. Le régulateur a de ce fait réintégré l’ancien directeur, Adesola Adeduntan. Une décision qui vise à protéger les actionnaires minoritaires et les clients, selon la banque centrale.

Au cours d’un point de presse tenu jeudi, le gouverneur de la CBN, Godwin Emefiele, a déclaré que « la banque centrale a décidé de réintégrer Adeduntan parce qu’elle travaillait avec lui depuis 2016 pour rétablir la banque dans une position saine après avoir accumulé des créances douteuses qui menaçaient son existence ».

La décision de la Banque centrale se justifie par la taille de First Bank, avec ses 31 millions de clients, des dépôts de 4,2 billions de nairas et une part de 22% de la capacité de traitement des paiements instantanés du pays. Troisième plus grande banque du Nigéria en termes d’actifs, First Bank est classée comme banque d’importance systémique. Sa défaillance pourrait avoir des répercussions considérables sur le système bancaire nigérian.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here