Des troupes kényanes annoncées pour lutter contre les terroristes en RDC

0
Cette annonce intervient en marge d’une visite officielle du président kényan Uhuru Kenyatta auprès de son homologue de la RDC, Félix Tshisekedi, par ailleurs président en exercice de l’Union africaine.

Des troupes de l’armée kenyane vont participer, de manière volontaire au sein de la Force en attente des Nations Unies (FIB), aux côtés des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) aux opérations de grande envergure destinées à  combattre les groupes terroristes dans l’est de la RDC, selon un accord signé le 21 avril 2021 à Kinshasa par les deux pays.

Cette annonce intervient en marge d’une visite officielle du président kényan Uhuru Kenyatta auprès de son homologue de la RDC, Félix Tshisekedi, par ailleurs président en exercice de l’Union africaine. Les deux chefs d’Etat ont par ailleurs signé deux autres accords spécifiques : l’un consacré aux infrastructures et qui vise la construction des voies terrestres devant relier l’océan Indien à l’océan pacifique, et l’autre portant sur les travaux du corridor nord qui devraient partir de Mombasa (Kenya) en passant par l’Ouganda, puis Beni et Kisangani (RDC) avant d’être relayés par le fleuve Congo.

Les deux parties ont également signé un accord dans le cadre de la lutte contre la corruption. Selon l’hôte congolais, la RDC devrait s’inspirer du modèle kenyan pour lutter efficacement contre ce fléau.

Ces trois  accords, a-t-il insisté, permettront de renforcer les liens d’amitié et de coopération pour un développement durable au bénéfice des deux peuples.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here